Roger Tabra

poète et parolier, auteur-compositeur-interprète de musique française
Roger Tabra
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
Le CreusotVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Bouaziss TabrhaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Archives conservées par
LA

Roger Tabra, né à Strasbourg le et mort le [1] au Creusot[2], est originaire des Aurès en Algérie, est un poète et parolier, auteur-compositeur-interprète de musique française. Il est arrivé au Québec en 1992.

BiographieModifier

Il est issu d'une famille dont la mère est Allemande et son père berbère chaouis [3] , [4]. Il a vécu en France avant de s'établir au Québec[5].

Reportage sur sa vieModifier

Un reportage est enregistré dont le titre est "Lumière sur", épisode Roger Tabra, diffusé par ICI ARTV [6].

Parcours professionnelModifier

Roger Tabra a écrit plus de quatre cents chansons pour plus de cinquante artistes[7]. Il commence sa carrière comme chanteur en créant son premier album, Descente vers l’espoir, en 1996. Il se fait connaître comme auteur avec la chanson "N'importe quoi", interprétée par Éric Lapointe. Cette collaboration marque le départ d'une carrière fulgurante. Sa poésie intense, désespérée, bouleverse et dérange. Ses textes ont été interprétés au Québec et à l'étranger par les grands noms de la chanson : Éric Lapointe, Ginette Reno, Johnny Hallyday, Isabelle Boulay, Garou, Luce Dufault, Bruno Pelletier, Dan Bigras, Roch Voisine, Laurence Jalbert, Les Respectables, France D'Amour, Marie-Chantal Toupin, Sylvain Cossette, Mario Pelchat, Marie Carmen, Soul Attorneys, Dubmatique, etc.[7].

RomanModifier

En 2010, il publie son tout premier roman, La Folitude, un récit où autobiographie et fiction se mélangent. Il censure tous les passages qui traitent de la vie personnelle de ses amis du milieu artistique.

DiscographieModifier

  • 1994 : Obsession, album du chanteur Éric Lapointe
  • 1996 : Invitez les vautours, album du chanteur Éric Lapointe
  • 1996 : Descente vers l'espoir, album de Roger Tabra, avec Productions 1001-Sons[8]
  • 1998 : États d'amour, album d'Isabelle Boulay, auteur des paroles de la chanson États d'amour
  • 1998 : Le Chien, album de Dan Bigras, GSI Musique
  • 1998 : Milliard de choses, album de Luce Dufaut, Les disques Lunou
  • 1998 : Le silence des roses, album de France D'Amour
  • 2001 : Papa, pourquoi tu cries ?, chez Choc[8]
  • 2010 : Le Ciel de mes combats, album du chanteur Éric Lapointe
  • 2011 : Avoir autant écrit, album hommage à Roger Tabra, [7]
  • 2013 : Les arbres volent, album de Nadège Vacante, auteur des chansons "Les arbres volent", "Paris n'est plus pour moi", "La folle", "Lui" (sur des musiques du compositeur pianiste Gérard Beauchamp)
  • 2014 : Jour de nuit, album du chanteur Éric Lapointe

DistinctionsModifier

En 2013, Roger Tabra a obtenu la Médaille de l'Assemblée nationale à la Salle Claude-Léveillée à Montréal[9].

Notes et référencesModifier

  1. « Le poète et parolier Roger Tabra est mort », sur TVA Nouvelles (consulté le )p
  2. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  3. Musicor
  4. Fanny Legressu , ALGERIE NEWS, Lundi 29 août 2011
  5. Musicor, Biographie de Roger Tabra
  6. ICI ARTV, « Roger Tabra », Lumière sur…, sur ICI ARTV, (consulté le ).
  7. a b et c « Roger Tabra passe de l'ombre à la lumière », Canoë (site web),‎ (lire en ligne)
  8. a b et c Leprolier, Discographie de Roger Tabra
  9. « Roger Tabra reçoit la Médaille de l'Assemblée nationale », TVA (réseau de télévision),‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier