Rodolphe III de Neuchâtel


Rodolphe III de Neuchâtel
Titre comte de Neuchâtel
(1259-1263)
Autres titres 1. Comte de Thielle
2. Seigneur de Neuchâtel
Prédécesseur Berthold Ier de Neuchâtel
Successeur Ulrich IV de Neuchâtel
Biographie
Dynastie Maison de Neuchâtel
Surnom Raoul
Naissance 12??
Décès
Père Berthold Ier de Neuchâtel
Mère Richensa de Frobourg
Conjoint Sibylle de Montbéliard
Enfants 1. Ulrich IV
2. Jean
3. Amédée Ier de Neuchâtel
4. Richard
5. Henri
6. Agnelette
7. Marguerite

Rodolphe III de Neuchâtel, ou Raoul, (? - 1263)[1], est un noble, membre de la maison de Neuchâtel, il est le fils de Berthold Ier de Neuchâtel et de Richensa de Frobourg.

BiographieModifier

Nommé premier comte de Thielle, en 1250 il fait bâtir le nouveau château de Neuchâtel après l'incendie, l'année précédente, du premier château[2]. Il accorde, en 1260, leurs franchises aux faubourgs de Nugerol (ou Neureux)[3]. Seigneur de Neuchâtel de 1259 à 1263, exceptionnellement il utilisera le titre de comte de Neuchâtel.

Mariage et successionModifier

Il épouse Sibylle de Montbéliard[4] (nommée aussi Sibylle de Montfaucon), (? - ), dame de Neuchâtel, fille de Thierry III de Montbéliard et d'Alix de Ferrette, de qui il a[5] :

  • Ulrich IV, (Ulricus[6]), (? - 1278), co-seigneur de Neuchâtel avec ses frères Henri et Amédée à partir de fin 1263,
  • Jean[6], (? - 1308), prévôt de Neuchâtel[7] et de Chalon,
  • Amédée[8], co-seigneur de Neuchâtel à partir de fin 1263 avec ses deux frères puis seul dès le décès du dernier en 1283,
  • Richard[6], (? - 1310), chanoine de Neuchâtel et de Chalon, prévôt de Neuchâtel après son frère Jean,
  • Henri[8], (? - 1283), co-seigneur de Neuchâtel à partir de fin 1263,
  • Agnelette[8], (? - 1306), elle épouse Conrad seigneur de Viviers,
  • Marguerite[8], elle épouse Jean Ier de Blonay[9], seigneur de Saint-Paul-en-Chablais et de Blonay en Chablais. Citée en 1309 avec ses fils Mermet et Perrod

SourcesModifier

  • Manuel généalogique pour servir à l'histoire de la Suisse, Tome I, Zurich, Société suisse d'héraldique, (lire en ligne), p. 101
  • Georges Auguste Matile, Monuments de l'histoire de Neuchatel, Volume 2, Attinger, (lire en ligne), p. 1216
  • Paul Vuille, Notes sur les premiers seigneurs de Neuchâtel, Musée neuchâtelois, (lire en ligne), p. 109 à 122
  • Jonas Boyve, Annales historiques du Comté de Neuchâtel et Valangin depuis Jules-César jusqu'en 1722, E. Mathey, (lire en ligne), p. 201 à 227

Notes et référencesModifier

  1. Notes sur les premiers seigneurs de Neuchâtel, 1979, page 114 : Le dernier acte où il apparaît est une charte de Jean Ier de Chalon datée de 1263 par laquelle ce dernier transfert à sa troisième épouse Laure de Commercy le fief tenu par "messire Rahouz comte de Neufchastel", soit le fief de Val-de-Travers
  2. Annales historiques du Comté de Neuchâtel et Valangin depuis Jules-César jusqu'en 1722
  3. Notes sur les premiers seigneurs de Neuchâtel, 1979, pages 109 à 122
  4. Charte de juin 1251 : "Houdris (Ulrich IV de Neuchâtel-Aarberg) sires d´Arcuncey et d´Arberch (donne la propriété de) Saint-Blaise (à) dame Sebile dame de Neufchastel, fille Thierri (Thierry III de Montbéliard) conte de Monbeliart sorour ma femme (Agatha)" (Médiéval Généalogie [1])
  5. Monuments de l'histoire de Neuchatel, Volume 2, Matile, page 1216
  6. a b et c Une charte d'août 1272 précise les frères d'Ulrich : "Ulricus, Johannes prepositus (Jean Prévôt), Amedeus, Rychardus et Henricus fratres" (Médiéval Généalogie [2])
  7. Charte de 1277 : "Ulricus, Johannes prepositus ecclesie Novi Castri, Amedeus, Richardus fratres et condomini Novi Castri" (Médiéval Généalogie [3])
  8. a b c et d Une charte d'août 1278 de "Thierris cuens de Monbeliart (Thierry III de Montbéliard)" règle un différend entre "“Amey et Henri de Nuefchestel freres, anfanz dame Sebile nostre fille qui fu" au sujet de leur héritage et de "la pertie a lour sorours...Annelat et Marguerite" (Médiéval Généalogie [4])
  9. Histoire du château de Blonay [5]