Robert Bertie (4e duc d'Ancaster et Kesteven)

Robert Bertie, 4e duc d'Ancaster et Kesteven, PC (), titré Lord Robert Bertie jusqu'en 1758 et marquis de Lindsey entre 1758 et 1778, est un pair britannique. Il est né en Grimsthorpe, le deuxième fils du général Peregrine Bertie (3e duc d'Ancaster et Kesteven) (mort en 1778) et de Marie Panton (morte en 1793)

Robert Bertie
4thDukeOfAncaster.jpg
Fonction
Lord Grand Chambellan
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Grimsthorpe (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 22 ans)
Formation
Activité
Père
Mère
Mary Bertie, Duchess of Ancaster and Kesteven (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Enfant
Susan Priscilla Bertie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Bookplate-Bertie Duke of Ancaster.jpg
blason

BiographieModifier

À la mort de son frère aîné, Peregrine Thomas Bertie, marquis de Lindsey, le , il a hérité du titre de courtoisie de marquis de Lindsey. Il a fait ses études au Collège d'Eton et St John's College, Cambridge[1].

Vers 1777, il a servi en tant que bénévole en Amérique du Nord. Lieutenant au 7e Régiment d'infanterie, le , il fut promu au grade de capitaine dans le 15e Régiment de Pied.

A la mort de son père, le , il lui succède comme 4e duc d'Ancaster et Kesteven, 4e marquis de Lindsey, 7e comte de Lindsey, 20e Baron Willoughby et Lord-grand-chambellan. Il était le dernier à tenir le poste comme un office héréditaire. Le , il a été investi en tant que Conseiller Privé et était Lord Lieutenant du Lincolnshire.

Il ne s'est jamais marié, et mourut en Grimsthorpe le de la scarlatine. Il a été enterré le à Edenham. À sa mort, le titre de Lord-grand-chambellan et de Baron Willoughby tombaient entre ses deux sœurs, tous les autres titres sont passés à son oncle Brownlow Bertie (5e duc d'Ancaster et Kesteven). Une fille illégitime du 4e duc, Susan, a été mariée à Banastre Tarleton; mais il n'y avait pas d'enfants.

RéférencesModifier

  1. Lindsey, Robert dans (en) J. Venn et J. A. Venn, Alumni Cantabrigienses, Cambridge, Angleterre, Cambridge University Press, 1922–1958 (ouvrage en 10 volumes)