Ouvrir le menu principal

Rivière des Piles

rivière au Canada

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Piles.

Rivière des Piles (Shawinigan)
Illustration
Caractéristiques
Longueur km
Bassin collecteur Golfe du Saint-Laurent
Régime Pluvial
Cours
Source Lac des Piles
· Localisation Saint-Jean-des-Piles
· Altitude 165 m
· Coordonnées 46° 39′ 32″ N, 72° 46′ 25″ O
Confluence Rivière Saint-Maurice
· Localisation Shawinigan
· Altitude 105 m
· Coordonnées 46° 40′ 50″ N, 72° 43′ 50″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche (à partir de la confluence) Décharge du Lac Turner, cours d'eau Houle
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Mauricie
Municipalité Shawinigan

Sources : Commission de toponymie du Québec[1]

La rivière des Piles est un affluent de la rive Ouest de la rivière Saint-Maurice, coulant vers le nord-est dans le secteur Saint-Jean-des-Piles, de la ville de Shawinigan, en Mauricie, au Québec, au Canada.

GéographieModifier

La rivière des Piles prend sa source au fond d'une baie de la partie Est du Lac des Piles (altitude de 165 m). Ce lac qui compte 7 km de long par 1,5 km de largeur, constitue une des sources d'approvisionnement en eau potable de la ville de Grand-Mère[2].

À partir de l'embouchure du lac des Piles, la rivière des Piles coule vers nord-est sur 4 km, dans le secteur de Saint-Jean-des-Piles. Son parcours est en territoire agricole et forestier. Elle se déverse dans le Crique à Bernier (petite baie de la rivière Saint-Maurice), vis-à-vis de Grandes-Piles, à 8 km en amont de Grand-Mère[1].

Le versant hydrographique de la "rivière des Piles" est situé:

  • au nord de celui de la "rivière Grand-Mère" qui se déverse dans la rivière Saint-Maurice tout près de l'ancien pont de métal de Grand-Mère;
  • au sud de la décharge du Lac Turner, qui se déverse dans la rivière des Piles, tout près de l'embouchure de cette dernière, soit au sud du secteur de Saint-Jean-des-Piles.

ToponymieModifier

Le terme "Piles" est relié à plusieurs toponymes de ce secteur de la rivière Saint-Maurice, notamment:

  1. Saint-Jean-des-Piles, un secteur de Shawinigan (ex-municipalité),
  2. Grandes-Piles (ex-municipalité de Saint-Jacques des Piles),
  3. Rivière des Piles, un tributaire de la rivière Saint-Maurice,
  4. Lac des Piles,
  5. Pont des Piles (route 155 (Québec)), enjambant la rivière Saint-Maurice,
  6. Hameau "Les Petites Piles", situé à Grand-Mère, sur une presqu'île qui s'avance dans le Saint-Maurice à 1,75 km en amont du pont des Piles (route 155 (Québec)),
  7. Hameau "Lac-des-Piles, situé sur la rive Est du Lac des Piles, dans le secteur de Grand-Mère,
  8. Île des Piles, situé sur la rivière Saint-Maurice, juste en amont du pont des Piles, dans le secteur Saint-Georges,
  9. Parc des Piles, parc public situé à Saint-Jean-des-Piles,
  10. Barrage de Grandes-Piles, situé à l'exutoire d'un étang sans nom situé à proximité de la pépinière de Grandes-Piles,
  11. Barrage du Lac des Piles,
  12. Chemin du Lac des Piles, traversant les ex-municipalités de Saint-Gérard-des-Laurentides, Grand-Mère et Saint-Jean-des-Piles qui sont fusionnés à Shawinigan.
  13. Les Piles (site de triage, d'impilage et de transbordement des billes de bois flottant sur la rivière Saint-Maurice[1].

L'arrivée du chemin de fer aux Piles a accéléré le développement économique du secteur, à cause de sa position stratégique sur la rivière Saint-Maurice, en haut de la série de rapides et de chutes entre les Piles et la Baie de Shawinigan. Toutefois l'arrivée du chemin de fer à La Tuque a détrôné l'avantage stratégique des Piles, car le train devenait dorénavant le moyen de transport privilégié pour l'exploitation forestière en Haute-Mauricie. Néanmoins, le transport du bois en flottaison à la dérive du courant sur la rivière Saint-Maurice continua jusqu'en 1996.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Rivière des Piles », sur Commission de toponymie du Québec
  2. Ouvrage: "Grandes-Piles (municipalité de village)"

Voir aussiModifier