Ouvrir le menu principal
Ren Xinmin (任新民)
Naissance
Ningguo (Xuancheng) (Chine)
Décès (à 101 ans)
Pékin (Chine)
Nationalité Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Domaines Aérospatiale
Institutions Université de Buffalo (1948)
Académie chinoise des sciences(1980)
Diplôme Lycée de Xuancheng
Université nationale centrale
Université du Michigan
Distinctions Prix de l’Ordre du mérite chinois « Liang Dan Yi Xing » (bombe atomique et à hydrogène, satellite construit par l’homme) 1999

Ren Xinmin ou Jen Hsin-Min (en chinois simplifié 任新民), né le à Ningguo (Anhui)[1] et mort le à Pékin[2], est un scientifique chinois.

Il est membre de l'Académie chinoise des sciences et un des principaux acteurs des programmes de missiles spatiaux de la Chine.

BiographieModifier

Ren Xinmin suivit les cours de lycée à Xuancheng. Il a fait son premier cycle universitaire à l'université nationale centrale à Nankin[3]. À partir de 1945, Ren Xinmin étudie à l'université du Michigan où il obtient son diplôme de Master et son Doctorat. Il a été professeur à l'université de Buffalo aux États-Unis en 1948.

En 1970, il est responsable de la fusée Longue Marche 1 qui a permis de placer en orbite le premier satellite artificiel chinois.

Prix et distinctionsModifier

Ren Xinmin est membre de nombreuses sociétés savantes, telles que la Société chinoise d'astronautique (中国宇航学会, République populaire de Chine) et l'Académie chinoise des sciences (中国科学院, République populaire de Chine).

RéférencesModifier

  1. « Ren Xinmin », China Vitae (consulté le 19 mars 2014)
  2. (en) « Ren Xinmin, Chinese rocket scientist, Died at 101 », sur deadobituary.com, 13 janvier 2017
  3. « Ren Xinmin », Encyclopedia Astronautica (consulté le 19 mars 2014)