René Tassin de Montaigu

ingénieur français

René Tassin de Montaigu, né le à Paris et mort le dans la même ville[1], est un ingénieur de l’École des mines qui a été membre du Conseil économique et social.

BiographieModifier

Fils du comte Henri Tassin de Montaigu et de Constance Brugière de Barante, il fut directeur de la Compagnie française des pétroles de 1936 à 1957. Officier de la Légion d'honneur à titre militaire (1914-1918), il siège au Conseil économique et social.

Grand amateur d'art contemporain, sa collection comportait des œuvres de Gaston Chaissac[2], Robert Delaunay[3], Arman[4], Jean Fautrier[5], Yves Klein[6], Daniel Buren, Martial Raysse[7],Christo, Daniel Spoerri[8], Michelangelo Pistoletto[9], Lucio Fontana, Wols, Kurt Schwitters[10], Jean Dubuffet, Victor Brauner[11], Jean Arp, Max Ernst, Tinguely, Niki de Saint Phalle, Pierre Bettencourt, Robert Malaval, Jim Dine, Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Alix Rist, ... et bien d'autres[12]. À ce titre, il devient membre du Conseil d'administration de l'association Les Amis du Centre Georges Pompidou, musée auquel il lègue en 1979 Aile de papillon, huile sur toile de Wols[13].

En 1990, il fait don au musée d'art moderne de la ville de Paris d'une peinture de Jean Fautrier[14].

Il fut propriétaire du château de Pasmoulet à Orléat dans le Puy-de-Dôme.

BibliographieModifier

  • Geoffroy Guerry, Les Tassin, une famille d'Orléans : Essai sur les descendances des branches de Charsonville, Moncourt, Beaumont, Montaigu, Nonneville, Saint-Péreuse, , 448 p.
  • Gérard Héau, Généalogie et histoire de la famille Tassin, Donnery,
  • Léon de Buzonnière, Histoire architecturale de la ville d'Orléans, vol. 2, Paris, Orléans, Victor Didron, , 437 p. (lire en ligne)
  • Anne-Cécile Hodeau, La famille Tassin au XVIIIe siècle, Archives municipales d'Orléans, Faculté d'Orléans. Mémoire,

Notes et référencesModifier

  1. « matchID - Moteur de recherche des personnes décédées », sur deces.matchid.io (consulté le )
  2. « Contemporary Art 2 | Sale n°2149 | Lot n°328 | Artcurial », sur www.artcurial.com (consulté le )
  3. « Les méthodes novatrices de M Jacques Tajan », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Orbes et désorbes | Paris Musées », sur www.parismuseescollections.paris.fr (consulté le )
  5. « Les méthodes novatrices de M Jacques Tajan », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (en) « Yves Klein (1928-1962) », sur www.christies.com (consulté le )
  7. (en) « MARTIAL RAYSSE (NE EN 1936) », sur www.christies.com (consulté le )
  8. « Détrompe l'oeil - Forêt viergeLa jungle ou Hommage au Douanier Rousseau | Paris Musées », sur www.parismuseescollections.paris.fr (consulté le )
  9. (en) « Michelangelo Pistoletto (b. 1933) », sur www.christies.com (consulté le )
  10. « Kurt Schwitters », sur Sotheby's (consulté le )
  11. « Victor Brauner. Force de concentration de Monsieur K. 1934 », sur Centre Pompidou
  12. « Art moderne: des oeuvres françaises d'exception », sur Les Echos, (consulté le )
  13. « Wols, Aile de papillon, 1947 », sur mediation.centrepompidou.fr
  14. « L'encrier (de Jean Paulhan) », sur Paris Musées