Ouvrir le menu principal

René Sain

homme politique français
René Sain
Fonction
Maire de Tours
-
Étienne Pallu (d)
Biographie
Décès
Activité
Parentèle
Joseph Sain (petit-fils)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Propriétaire de

René Sain, écuyer, sieur de la Farinière[1], mort en 1650, fut maire de Tours de 1613 à 1614.

BiographieModifier

René Sain est le fils puîné de Jean Sain et de Jeanne Le Proust. Il est auditeur de la Chambre des comptes de Paris en 1596.

Conseiller du roi et président-trésorier général de France au bureau des finances de Tours (1599-1650), échevin perpétuel de la ville à partir de l'année 1611. Il sera maire de Tours de 1613 et 1614. Il fut également député du Bailliage de Touraine[2] et Amboise pour les trois ordres[3].

Il est le gendre du maire Claude Cottereau, dont il épouse en 1599, la fille Jeanne[4], le couple aura trois fils, Claude (père de Joseph Sain), René et Dominique[5].

RéférencesModifier

  1. Pierre-Bruno-Jean de La Monneraye, Souvenirs de 1760 à 1791, vol. 517, p. 341, ,éd. Droz, 1998, (ISBN 2745300792)
  2. 'Le Mercure français, p. 26, 1617
  3. Louis-Pierre Anquetil, L'Intrigue du cabinet sous Henri IV et Louis XIII, terminée par la Fronde, p. 260 éd. Nicolle, 1809
  4. Mémoires de la Société archéologique de Touraine, vol. 4, p. 493, éd. Société archéologique de Touraine ,1855
  5. Marie Guyard de l'Incarnation: Un destin transocéanique (Tours, 1599 - Québec, 1672), éd. L'Harmattan, 2000, (ISBN 2296416780) [1]

SourcesModifier

  • François-Alexandre Aubert de La Chesnaye Des BoisDictionnaire De La Noblesse, vol. 12, p. 429, 1778
  • Jean Chenu, « Recueil des antiquitez et priviléges de la ville de Bourges et de plusieurs autres villes capitales du royaume », 1621
  • Mémoires de la Société archéologique de Touraine, vol. 4, p. 90, éd. Société archéologique de Touraine, 1855