Ouvrir le menu principal
Un remorqueur en train de remorquer un vraquier.

Le remorquage est une technique dans laquelle un bateau ou un véhicule dépourvu de moyen de propulsion est tiré par un autre auquel il est attaché[1]. En mer, elle est habituellement utilisée pour déplacer les navires en avarie de propulsion ou les structures flottantes non motorisées, comme les plate-formes pétrolières ou les barges.

Sommaire

Remorquage en merModifier

 
Un canot de sauvetage de la RNLI remorquant un voilier de plaisance à couple.

Il existe plusieurs techniques de remorquage en mer. Dans le remorquage en ligne, les bateaux remorqueur et remorqué sont placés l’un derrière l’autre, et reliés par une aussière souple appelée remorque. Dans le remorquage à couple, les bateaux sont placés côte à côte et reliés par plusieurs aussières.

Si tous les bateaux peuvent effectuer un remorquage, il existe également des navires spécialisés, les remorqueurs.

Autres milieuxModifier

Le terme remorquage est également employé, par analogie, pour décrire la technique similaire utilisée dans les milieux terrestre ou aérien.

Remorquage terrestreModifier

 
Une dépanneuse remorquant un autobus.

Le remorquage peut être effectué entre deux véhicules terrestres, à l’aide d’une corde ou d’une barre de remorquage. Lorsque le véhicule remorqué est une remorque spécifiquement prévue pour cet usage, on parle d’attelage.

Lorsque le véhicule remorqué est un avion, on parle de pushback.

Remorquage aérienModifier

 
Un planeur Airspeed Horsa remorqué par un Armstrong Whitworth Albemarle en 1944.

Le remorquage aérien est utilisé pour le lancement de planeurs, ceux-ci étant tractés depuis le sol par un avion jusqu’à l’altitude ou au point souhaités. Cette technique a notamment été utilisée lors de l’opération Tonga, la phase aéroportée du débarquement de Normandie.

Elle est également utilisée avec des banderoles dans le cadre de la publicité aérienne.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier