Ouvrir le menu principal

Reine Marie-Henriette (rose)

'Reine Marie-Henriette'
Image illustrative de l’article Reine Marie-Henriette (rose)
Illustration de 'Reine Marie-Henriette' dans le Journal des roses, octobre 1878.

Type Rosier thé
Obtenteur Levet
Pays France
Année 1878
Synonymes 'Gloire de Dijon à fleurs rouges'

'Reine Marie-Henriette' est un cultivar de rosier thé[1] obtenu en 1875 par le rosiériste lyonnais Antoine Levet[2] et commercialisé sous ce nom en 1878[3]. Il est dédié à la reine des Belges, Marie-Henriette (1836-1902). Cette variété ne doit pas être confondue avec le rosier moderne 'Rosengräfin Marie Henriette' (Kordes) de couleur rose.

DescriptionModifier

Il s'agit d'un rosier grimpant de 350 cm de hauteur, au feuillage vert sombre avec de grandes folioles. Ses fleurs sont grandes (jusqu'à 12 cm) et pleines en coupe globuleuse[4]. Elles fleurissent en bouquets et arborent un beau coloris rouge cerise et des nuances rose argenté au revers des pétales[2]. La floraison est très florifère et remontante[5].

Cette variété très rustique est issue d'un croisement 'Madame Bérard' x 'Général Jacqueminot'. Ce fut à son époque un grand succès car c'était l'un des premiers rosiers grimpants remontants d'une franche couleur rouge[2]. Elle se bouture très facilement.

Notes et référencesModifier

  1. Il est parfois classé de manière erronée dans les hybrides de thé.
  2. a b et c Joyaux 2005, p. 175.
  3. Journal des roses, octobre 1878
  4. 'Reine Marie-Henriette' dans le catalogue André Eve.
  5. 'Reine Marie-Henriette' dans le catalogue Roses de charme.

BibliographieModifier