Reggae rock

genre musical
Reggae rock
Origines stylistiques Reggae, rock, reggae fusion, ska, rocksteady
Origines culturelles Fin des années 1970, Jamaïque, États-Unis, Royaume-Uni
Instruments typiques Basse, batterie, guitare, sampler, clavier
Voir aussi 2 tone, ska punk

Reggae rock est un genre de reggae fusion et rock qui fait principalement usage d'éléments issus des genres reggae, rock et ska.

HistoireModifier

Le terme de « reggae rock » a été utilisé pour catégoriser des groupes tels que The Police[1],[2], Sublime, Sublime with Rome, Pepper[3],[4], Slightly Stoopid[5], The Expendables, Iration, les Dirty Heads, Rebelution, 311 et, par extension, des groupes plus agressifs comme Fishbone et Bad Brains. Le terme « reggae metal » est utilisé pour décrire les groupes qui mêlent reggae rock et heavy metal, comme Dub War, Skindred et Zeroscape. Le reggae rock se popularise dans les années 1990 à Long Beach, en Californie, avec le groupe Sublime. Le genre se popularise encore plus avec la sortie du morceau Lay Me Down des Dirty Heads avec Rome Ramirez de Sublime with Rome, qui atteindra la première place des classements alternatifs du magazine Billboard'[6],[7].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Greg Prato, « The Police – Reggatta de Blanc », AllMusic, Rovi Corporation (consulté le 10 janvier 2014).
  2. (en) « THE POLICE: Ghost In The Machine », Sting.com (consulté le 10 janvier 2014) : « The premier purveyors of reggae-rock offer more of a pop base to their music after three splendid, formative albums. (...) the album is firmly rooted in the Police's familiar territory of heavy bass-leading reggae-rock ».
  3. (en) Susan Frances, « Pepper – No Shame », Hybrid Magazine (consulté le 10 janvier 2014).
  4. (en) David Jeffries, « Pepper – Pepper », AllMusic, Rovi Corporation (consulté le 10 janvier 2014).
  5. (en) « Arenas & Amphitheatres – Slightly Stoopid », Nielsen Business Media, (ISSN 0006-2510), p. 22.
  6. (en) « Dirty Heads – Alternative Songs Chart History », Billboard (consulté le 17 février 2013)
  7. (en) « Dirty Heads – Rock Songs Chart History », Billboard (consulté le 17 février 2013).

Liens externesModifier