Ouvrir le menu principal

Skindred

groupe de rock gallois
Skindred
Description de cette image, également commentée ci-après
Skindred sur scène au Elbriot, en 2018.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Metal alternatif, reggae rock[1], heavy metal, punk hardcore, nu metal[2],[3]
Années actives Depuis 1998
Labels Napalm Records, BMG, Warner Bros., MCA Records, Bieler Bros. Records, Lava Records, Atlantic Records, Cooking Vinyl
Site officiel www.skindred.net
Composition du groupe
Membres Benji Webbe
Mikey Demus
Dan Pugsley
Arya Goggin
Dan Sturgess
Anciens membres Jeff Rose
Martyn « Ginge » Ford

Skindred est un groupe de heavy metal britannique, originaire de Newport, dans les Pays de Galles. Il est né des cendres de Dub War (groupe underground des années 1990) et mêlant des styles différents comme le ragga par la voix de Benji (chanteur) et le metal, punk par les rythmiques et les riffs des musiciens. Leur premier album, Babylon, est produit par Howard Benson (également producteur pour Papa Roach, Hoobastank et POD), et est mixé par Rick Will.

Le chanteur Benji fait une apparition live remarquée au Download Festival avec Korn sur A.D.I.D.A.S., en remplacement de Jonathan Davis, admis d'urgence à l'hôpital. Il participe aussi en studio avec Soulfly (Soulfly) sur Prejudice et Bullet for My Valentine (Scream Aim Fire) sur Take it Out on Me.

BiographieModifier

 
Skindred au Wacken Open Air, en Allemagne, en janvier 2018
 
Skindred au Eier mit Speck Festival, en Allemagne, en janvier 2014.

Dub War est formé à Newport en 1993, et signe au label Earache Records. Selon le chanteur Benji Webbe, « Ils ne nous laissaient rien enregistrer, et ne nous rémunéraient pas, ce qui fait qu'on se prenaient tous la tête les uns envers les autres jusqu'à qu'on n'ai aucun autre choix que de se séparer ou de s'entretuer[4]. » Dub War se sépare en 1998, et Webbe forme Skindred avec le bassiste Daniel Pugsley, le guitariste Mikeydemus, et le batteur Arya Goggin ; Webbe se retrouvera incapable de former un nouveau projet avec les autres membres de Dub War[5]. En 2002, Skindred publie son premier album, Babylon. Une fois réédité en 2003 par RCA Records, l'album est de nouveau réédité, cette fois au label Lava Records, le 14 août 2004. AllMusic explique que « Skindred ne se consacre apparemment plus à l'innovation [...] Vivement recommandé aux fans du genre comme Soulfly et System of a Down[6]... »

Aux États-Unis, Babylon atteint la première place des Billboard Top Reggae Albums, la 5e place des Top Heatseekers, et la 189e place du Billboard 200; le single Nobody atteint la 14e place des Mainstream Rock Tracks et la 23e des Modern Rock Tracks en 2004[7]. En 2005, le single Pressure atteint la 30e place des Hot Mainstream Rock Tracks[7]. En 2006, Babylon atteint encore une fois la première place des Top Reggae Albums[7]. Le 23 octobre 2007, Skindred publie son deuxième album, Roots Rock Riot au label Bieler Bros. Records. Aux États-Unis, l'album atteint la sixième place des Top Heatseekers et la 22e place des Top Independent Albums[8]. L'album studio Shark Bites and Dog Fights est publié en septembre 2009.

En 2011, Dan Sturgess est recruté pour les performances live de Skindred. Le quatrième album studio du groupe, Union Black, est publié le 5 avril 2011 exclusivement au Royaume-Uni et en Europe. Le 1er juillet, il est publié en Allemagne, en Autriche, et en Suisse. Le groupe se lance dans une tournée britannique en soutien à l'album avec le groupe de post-hardcore américain Chiodos et le groupe local Me Vs Hero. Leur concert à Londres est filmé à Scuzz TV. Skindred joue dans plusieurs festivals européens comme le Download Festival, le Boardmasters Festival, le Wacken Open Air, Przystanek Woodstock, et le Sonisphere Festival en Espagne et en Suisse[9].

En mars 2013, le groupe publie une vidéo d'eux au Chairworks Studio de Cas Vegas, annonçant un cinquième album. En avril 2013, le groupe annonce le titre de l'album, Kill the Power[10]. L'album est ensuite publié le 24 janvier 2014. Il débute 37e dans les classements iTunes[11]. Entre leurs cinquième et sixième albums, Skindred quitte le label BMG et signe avec Napalm Records. Le 30 octobre 2015, le groupe publie l'album Volume, qui atteint la 55e place sur iTunes[12].

Style musicalModifier

 
Skindred à l'Exit festival en 2012.

Skindred mêle heavy metal, punk rock, hip-hop, electronica et reggae pour créer un style musical unique. Le groupe appelait son style « ragga metal »[13],[14]. Benji Webbe considérait, pour rire, leur style musical comme du « nu-reggae », en référence au terme nu metal[15]. Skindred a souvent été comparé aux Bad Brains[16].

MembresModifier

Membres actuelsModifier

  • Benji Webbe – chant (depuis 1998)
  • Michael Fry (a.k.a. Mikey Demus) – guitare, chœurs (depuis 2002)
  • Dan Pugsley – basse, programmations, chœurs (depuis 1998)
  • Arya Goggin – batterie (depuis 2002)
  • Dan Sturgess (a.k.a. Brixton / Sanchez) – DJing, programmations, chœurs (depuis 2011)

Anciens membresModifier

  • Jeff Rose – guitare (1998-2002)
  • Martyn « Ginge » Ford – batterie (1998-2002)

DiscographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Magnus Altkula, « Skindred – Shark Bites and Dog Fights », Sputnikmusic, (consulté le 3 juillet 2014).
  2. (en) Owain Richards, « Kerrang! Wales Free Event – Cardiff's The Point », Lucem Fero, (consulté le 11 décembre 2015).
  3. (en) Bye, Jon. « Nu metal aint dead, just ask Skindred » (version du 10 décembre 2015 sur l'Internet Archive). Virgin Music.
  4. (en) « Biography of Dub War », Dub War (consulté le 28 décembre 2008).
  5. (en) Johnny Loftus, « Biography of Skindred », AllMusic (consulté le 28 décembre 2008).
  6. (en) Johnny Loftus, « Review of Babylon », AllMusic (consulté le 28 décembre 2008)
  7. a b et c (en) « Charts and awards for Babylon », AllMusic (consulté le 28 décembre 2008).
  8. (en) « Charts and awards for Roots Rock Riot », AllMusic (consulté le 28 décembre 2008).
  9. (en) « Skindred Return to Download and add more European Festivals », Skindred.net, (consulté le 3 mai 2011)
  10. (en) « EXCLUSIVE: Skindred Announce New Album ‘Kill The Power’! », Metal Hammer, (consulté le 29 avril 2013).
  11. (en) « Skindred - 'Kill the Power'British iTunes Chart Performance », iTunes Chart,‎ (lire en ligne).
  12. (en) « Skindred - 'Volume' British iTunes Chart Performance », iTunes Chart, (consulté le 2 novembre 2015).
  13. (en) « Last chance to catch Skindred », Express and Echo, (consulté le 25 septembre 2008).
  14. (en) « Skindred set to storm into action », South Wales Evening Post, (consulté le 25 septembre 2008).
  15. (en) Newt Briggs, « Dread head », Las Vegas Mercury, (consulté le 28 décembre 2008).
  16. (en) « Mon-Skindred », Idaho Statesman, (consulté le 28 décembre 2008).

Liens externesModifier