Raymond Dubly

footballeur français

Raymond Dubly
Image illustrative de l’article Raymond Dubly
Raymond Dubly
Biographie
Nationalité Français
Naissance
Roubaix
Décès (à 94 ans)
Toulouse
Poste Ailier gauche
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
1909-1910 Uckfield FC
Parcours amateur
Années Club
1911-1931 RC Roubaix
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1913-1925 France 31 0(4)
1 Matchs de championnat uniquement.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Raymond Lucien Dubly, né le à Roubaix (Nord)[1] et mort le à Toulouse[2], est un footballeur international français.

Biographie modifier

 
La salle Raymond Dubly dans la rue du collège à Roubaix.

Les neuf frères Dubly pratiquent le football, Jean est même international en 1908. Raymond est le cadet de sa fratrie et pratique le football en Angleterre de 1909 à 1910 à Uckfield FC durant ses études. De retour en France, il rejoint le club de ses frères en 1911 : le Racing Club de Roubaix. Il s'impose rapidement comme un titulaire de l'équipe première. L'USFSA le sélectionne dès 1911 pour affronter la Bohème. Ce match n'est évidemment pas comptabilisé comme un match officiel des Bleus car l'USFSA est à l'époque en dehors des structures de la FIFA.

Raymond Dubly est sélectionné au sein des Lions des Flandres. Il inscrit notamment le deuxième but du match opposant les Lions à la Ligue de football association parisienne le [3].

Raymond Dubly compte 31 sélections en équipe de France entre février 1913 et mai 1925 pour 4 buts et 16 passes décisives (il termine notamment demi-finaliste des JO de 1920, fin , contre les Tchèques). En plus de ces matchs « officiels », il convient d'ajouter les Jeux Interalliés de 1919 (bien que ne disputant pas la finale le face aux Tchèques[4]) et les tournées de l'équipe de France restées officieuses en Yougoslavie (1921) et en Norvège (1922). Dubly était alors capitaine des Bleus.

Ce petit ailier rapide qui court le 100 mètres en 11 secondes est le recordman des sélections chez les Bleus du au , lors du match Suisse-France durant lequel Jules Devaquez bat son record de sélections[5]. Il participe notamment au fameux match contre l'Angleterre le . Il est d'ailleurs le héros principal de ce match qui voit pour la première fois les Bleus battre les Anglais (article détaillé). Dubly devient alors l'un des joueurs français les plus populaires. Il était en condition physique parfaite à la suite d'un entraînement quotidien personnel en gymnase où il travaillait sa souplesse et sa vitesse. Son dribble préféré était parfois critiqué par certains journalistes, mais il plaisait beaucoup aux foules : sur une touche, il lobait son adversaire d'un coup de talon, et le prenait de vitesse.

En club, il reste fidèle au Racing Club de Roubaix. Il arrête sa carrière à haut niveau en 1931 en quittant le RC Roubaix. Il continue toutefois pratiquer le football chez les vétérans jusqu'en 1943 ; il a alors 50 ans. Contrairement à de nombreux joueurs des années 1920, Raymond Dubly n'était pas un amateur marron ; il en était d'ailleurs très fier. Il travailla en effet dans l'entreprise familiale durant sa carrière avant d'en devenir le directeur. Après les bombardements de 1940 qui réduisent en cendres son usine, il devint représentant en tissus.

Notes et références modifier

  1. Archives du Nord Commune de Roubaix, acte de naissance no 3108, année 1893 (sans mention marginale de décès) (vue 307/555)
  2. Lieux de naissance et décès trouvés dans la base MatchId des fichiers de décès en ligne du Ministère de l'Intérieur avec les données INSEE (consultation 7 janvier 2020)
  3. Chronique sportive. Football-association, L'Équipe des Lions de Flandre (Nord) bat l'équipe de la Ligue (Paris) par 3 buts à rien, La Croix de Roubaix-Tourcoing, 5 janvier 1914, Archives municipales de Roubaix , consulté sur https://www.bn-r.fr/ark:/20179/ALTOBNR87853
  4. L'Auto-Vélo, 30 juin 1919, p.1 (mais uniquement les 1 à 3 matchs préliminaires du Groupe A).
  5. « Feuille du match Suisse - France », sur FFF.fr,

Liens externes modifier


 
Les neuf frères Dubly, tous footballeurs licenciés à Roubaix.