Rasuna Said

femme politique et féministe indonésiennne

Hajjah Rangkayo Rasuna Said[1] () est une femme politique indonésienne d'ethnie Minangkabau qui a joué un rôle dans la lutte pour l'indépendance du pays.

Rasuna Said
Image dans Infobox.
Hajjah Rangkayo Rasuna Said vers 1950.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
JakartaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activité
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

Elle est née dans la province de Sumatra occidental, dans le Kabupaten d'Agam (en), près du lac Maninjau.

Rasuna Said a milité dans le Sarekat Rakyat (Union du Peuple) et plus tard est devenue membre du Persatuan Muslim Indonesia, l'union des musulmans d'Indonésie. Elle a été emprisonnée par les Néerlandais en 1932 à Semarang, à Java central. Après la proclamation de l'indépendance de l'Indonésie d', elle est devenue membre du conseil représentatif de Sumatra (Dewan Perwakilan Sumatra). En 1959 elle a été nommée au Conseil consultatif national indonésien (Dewan Pertimbangan Agung), poste qu'elle a occupé jusqu'à sa mort à Jakarta en 1965.

Comme la fameuse Kartini, Rasuna Said a combattu pour l'égalité entre les hommes et les femmes. Elle a été nommée Héros national d'Indonésie (Pahlawan Nasional) par le président Suharto en 1974[2]. Son nom a été donné à une des avenues principales de Jakarta, Jalan H. R. Rasuna Said, qui va de Menteng à Jakarta-Centre jusqu'aux quartiers commerçants de Kuningan et Mampang Prapatan (en) à Jakarta-Sud.

Rasuna Said est enterrée au cimetière des héros de Kalibata (en) à Jakarta-Sud.

Notes et référencesModifier

  1. Hajjah indique qu'elle a effectué le Hajj.
  2. (id) Tim Gabung Ilmu, Pahlawan Indonesia & profilnya: edisi terlengkap [Profiles of Indonesian heroes; complete edition], Gedung Ilmu, Jakarta, (ISBN 978 602 9080 30 8).

Liens externesModifier