Raphael Encaoua

(Redirigé depuis Raphael Ankawa)

Raphael Ben Mordechai Encaoua ( à Salé - ), était le grand-rabbin du Maroc, écrivain, talmudiste, essayiste et posseq.

Raphael Ankawa
Image dans Infobox.
Fonction
Grand-rabbin
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
signature de Raphael Encaoua
signature

BiographieModifier

Né à Salé, au Maroc le , il est connu par les juifs d'Afrique du Nord comme « Malach Raphaël » ou « l'Ange Raphaël ». En 1880, il devient président du tribunal rabbinique ou Beit Din de Salé et fonde une école talmudique dans cette même ville. En 1918, il est nommé premier président de la Haute Cour rabbinique de Rabat. Admiré pour sa sagesse, son ouverture d'esprit, son sens de la justice, son autorité morale et son charisme, il a publié de nombreux ouvrages sur la jurisprudence, notamment Karne Reem (Jérusalem, 1910), Hadad Vetema (Jérusalem, 1978), Paamone Zahav (Jérusalem, 1912), et Paamon Ve-Rimon (Jérusalem, 1967).

FunéraillesModifier

Ses funérailles, le , sont un événement remarquable dans l'histoire de la communauté juive marocaine au XXe siècle, symbolisant la tolérance et la cohésion. Plus de 50 000 fidèles ont participé à l'enterrement, et après sa mort, sa tombe est devenue un lieu de pèlerinage vénéré par de nombreux juifs. Rabbi Ankawa a aujourd'hui des centaines de descendants, principalement au Maroc, en Israël, en France, et aux États-Unis.

PublicationsModifier

  • Encaoua, Raphael ben Mordecai. Sefer Pa`amone zahav: rigle `emdah be-mishor Be-makhelim avarekh et H. ... / koh divre Refa'el ben Mordekhai Ankava. Pp. 179 [i.e. 358]. Yerushala[y]im: Bi-defus Sh. ha-Levi Tsukerman, 672 [1912].
  • Encaoua, Raphael ben Mordecai. Sefer Sh. u-t. Karne re'em. [Brooklyn: Ahim Goldenberg, 2 vols. 752 (1991). 2 v.
  • Encaoua, Raphael ben Mordecai. Sefer To`afot Re'em: she'elot u-teshuvot be-arba`ah helke Shulhan `arukh / pe`ulat Refa'el Ankava. Pp. 28, 180 (i.e. 360) 52.
  • Encaoua, Raphael ben Mordecai. Sefer Karne Re'em: she'elot u-teshuvot be-`inyene Shulhan `arukh Yoreh de`ah, Even ha-`ezer ve-Hoshen mishpat / pe`ulat Refa'el Ankava. P. 24, 251 [i.e. 502].
  • Yerushalayim: Hotsa'at Ahavat Shalom, 760 p., 1999.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier