Raphaël Ménard

architecte et ingénieur français
Raphaël Ménard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
(49 ans)
Nationalité
Formation
École Polytechnique, École des Ponts ParisTech, École d’Architecture Paris Belleville
Activité
Architecte, ingénieur, président d'AREP
Autres informations
A travaillé pour

Raphaël Ménard, né le 28 octobre 1974 à Paris, est un architecte et ingénieur français.

Depuis 2018, il est président du groupe AREP[1], agence pluridisciplinaire.

Architecte DPLG et ingénieur, il exerce également en tant qu’enseignant-chercheur depuis 2013 au sein de l’école d'architecture de la ville & des territoires Paris-Est [2]. Il publie régulièrement sur le thème du post-carbone[3], de la densité et de l'énergie.

En 2021, il participe à l’exposition "La beauté d’une ville - Controverses esthétiques et transition écologique à Paris" au Pavillon de l’Arsenal[4].

En 2023 et 2024, il est le commissaire de l'exposition "Énergies Légères - Usages, architectures, paysages" au Pavillon de l'Arsenal à Paris[5].

Publications modifier

  • Énergie Matière Architecture (thèse de doctorat en architecture), École d'architecture de la ville & des territoires Paris-Est, 2018, 616 p.[6]
  • Faire et refaire du verre, Éditions du Pavillon de l'Arsenal, 2018, 51p[7]
  • Ménard R., Critical Densities of Energy Self-Sufficiency and Carbon Neutrality, pp87-118, dans Local Energy Autonomy: Spaces, Scales, Politics, Fanny Lopez, Margot Pellegrino, Olivier Coutard (sous la dir. de), éditions ISTE Ltd, mai 2019
  • Ménard R., Souviron J., Passive Solar Heating through Glazing: The Limits and Potential for Climate Change Mitigation in the European Building Stock, Energy & Buildings, septembre 2020
  • Post-combustion”, Dir. Alexandre Labasse et Marianne Carrega, La Beauté d’une ville Controverses esthétiques et transition écologique à Paris, co-édition Wildproject et Pavillon de l’Arsenal, 2021, Paris[8].
  • L'invention de la gare post-carbone, AREP Editions, 2021, 59p[9].
  • Énergie Légères - Usages, architectures, paysages, Éditions du Pavillon de l’Arsenal, 2023, 248p[10].

Notes et références modifier

  1. « Un architecte et ingénieur engagé pour faire bouger les gares », sur Les Echos, (consulté le )
  2. « DPEA Architecture Post-Carbone », sur paris-est.archi.fr (consulté le )
  3. (en) « Raphaël Ménard », sur The Conversation (consulté le )
  4. « Post-combustion | La beauté d'une ville | Actualité | Pavillon de l'Arsenal », sur www.pavillon-arsenal.com (consulté le )
  5. « Énergies Légeres | Expositions | Pavillon de l'Arsenal », sur www.pavillon-arsenal.com (consulté le )
  6. Raphaël Ménard, « Energie, Matière, Architecture. Architecture, aménagement de l'espace. Université Paris-Est »,
  7. « Faire et refaire du verre | Recherche et expérimentation | Collections | E-Boutique & éditions | Pavillon de l'Arsenal », sur www.pavillon-arsenal.com (consulté le )
  8. « La beauté d'une ville | Hors Collection | Collections | E-Boutique & éditions | Pavillon de l'Arsenal », sur www.pavillon-arsenal.com (consulté le )
  9. L'invention de la gare post-carbone, AREP, (ISBN 978-2-9579206-0-0, lire en ligne)
  10. « Énergie Légères | Hors Collection | Collections | E-Boutique & éditions | Pavillon de l'Arsenal », sur www.pavillon-arsenal.com (consulté le )

Liens externes modifier