Raoul André Ulmann

peintre français

Raoul André Ulmann est un peintre français, né à Paris le [1] et mort en 1932[réf. nécessaire].

Raoul André Ulmann
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Lieux de travail

BiographieModifier

 
Tristesse sur la mer (1898).

Élève de William Bouguereau et de Tony Robert-Fleury, il peint des marines bretonnes, hollandaises et des vues de Paris. À partir de 1907, il expose des paysages à la Société nationale des beaux-arts. Il expose également avec la Société nouvelle de peintres et de sculpteurs de Paris, présidée après 1905 par Auguste Rodin, lors de salons à Paris et aux États-Unis (notamment à Buffalo en novembre-)[2],[3].

De son vivant, l’État français fait l’acquisition de plusieurs de ses œuvres, qui sont notamment affectées au musée du Luxembourg, au musée Bonnat de Bayonne, à la Chambre de députés, ou encore au palais de l’Élysée.

Tristesse sur la mer est reproduite dans L'Estampe moderne en 1898.

Il reçoit le prix Puvis de Chavannes en 1931.

ŒuvresModifier

Le musée d’Orsay conserve plusieurs de ses œuvres :

  • Grande marée à Trébeurden[4] ;
  • La Seine au Trocadéro ;
  • Le canal de la Bastille[5];
  • Le pré de Biez[6].

Le musée des beaux-arts de Quimper en conserve une Marine bretonne.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 9/942/1867 (consulté le 23 décembre 2012)
  2. (en) Catalogue de Buffalo, en ligne sur archive.org.
  3. Le Monde illustré, Paris, 7 janvier 1905, p. 176 — sur Gallica.
  4. Musée d'Orsay : Grande marée à Trébeurden
  5. Musée d'Orsay : Le canal de la Bastille
  6. Musée d'Orsay : Le pré de Biez

Liens externesModifier