Résistance thermique

quantifie l'opposition à un flux thermique entre deux isothermes entre lesquels s'échange un flux thermique

La résistance thermique quantifie l'opposition à un flux thermique entre deux isothermes ( et , ) entre lesquels s'échange un flux thermique . Selon le type de flux c'est-à-dire de transfert thermique, on a :

La résistance se calcule de deux manières différentes, selon que le résultat souhaité est rapporté à une surface ou non. La résistance thermique se calcule en divisant la différence de température (en kelvin, K) par le flux thermique (en watts, W). La résistance thermique surfacique se calcule en divisant la différence de température par la densité de flux thermique (en watts par mètre carré W/m2).

La résistance thermique s'exprime donc :

L'inverse de la résistance thermique est la conductance thermique ou coefficient de transmission thermique. L'inverse de la résistance thermique surfacique est le coefficient de transmission thermique surfacique (en watts par mètre carré-kelvin, W·m-2·K-1).