Réserves de biosphère en Iran

L’Iran compte 13 réserves de biosphères[1], qui comprennent des parcs nationaux, patrimoines naturelles, réserves écologiques et espaces protégés, accueillant plus de 8000 espèces de flore (dont environ 2500 espèces locales), 502 espèces d'oiseaux, 164 mammifères, 209 reptiles et 375 papillons[2].

Historique

modifier

Après un délai de 34 ans, en 2010, Dena devient la dixième réserve de biosphère iranienne ; selon le département d’environnement, dans cette zone se gîtent plus de 1 520 espèces de flore et de faune[3]. En 2019, une partie de cette zone est dévastée à cause d’incendie[4].

La réserve Tang-e Sayyad et Sabzkouh est reconnue mondialement en 2015[5]. Le 19 mars 2016 lors du 4e congrès mondial de réserves de biosphères à Lima, c’est Hamoun qui devient mondialement une réserve de biosphère. Il comprend 3 petits lacs nommés Hamoun Pouzac, Hamoun Sabouri et Hamoun Hirmand qui se rejoint parfois. Zone transfrontière entre l’Iran et de l’Afghanistan, l’aire protégée Hamoun est le seul gîte d’oiseaux migrateurs à l’est du pays[6],[7].

Située dans la province du Khorassan méridional, Kopet-Dag est la treizième réserve de biosphère du pays. Étant donné ses attractions naturelles, sa biodiversité riche et sa diversité culturelle avec des sociétés locales et nomades, elle est connue digne de devenir une réserve mondiale de biosphère[8].

Nom Province(s) Année Superficie (ha) cf.
Aire protégée Arjan et Parishan Fars 1976 56 729 ha [9],[10]
Arasbaran Azerbaïdjan oriental 1976 125 255 ha [11],[12]
Réserve de biosphère de Gueno Hormozgan 1976 43 000 ha [13],[14]
Golestan Golestan, Khorassan septentrional 1976 91 897 ha [15],[16]
Forêts de mangrove de Qechm Hormozgan 1976 86 581 ha [17],[18]
Parc national de Kavir Ispahan, Qom, Semnan, Téhéran 1976 691 169 ha [19],[20]
Lac d'Ourmia Azerbaïdjan occidental, Azerbaïdjan oriental 1976 570 000 ha [21],[22]
Péninsule Miankaleh Mazandéran 1976 68 800 ha [23],[24]
Parc national de Khartouran Khorassan-e Razavi, Semnan 1976 1 441 523 ha [25],[26]
Dena Ispahan, Kohguilouyeh-et-Bouyer-Ahmad, Tchaharmahal-et-Bakhtiari 2010 255 537 ha [27],[28]
Réserve de biosphère de Tang-e-Sayyâd et Sabzkouh Tchaharmahal-et-Bakhtiari 2015 532 878 ha [29],[30]
Lac Hamun Sistan-et-Baloutchistan, Nimroz (  Afghanistan) 2016 977 158 ha [31],[32]
Kopet-Dag Khorassan septentrional 2018 34 484 ha [33],[34]

Galerie

modifier

Références

modifier
  1. (en) « Biosphere reserves in Asia and the Pacific », sur UNESCO (consulté le )
  2. (en) « biosphere reserves » [archive du ] [PDF], sur UNESCO (consulté le )
  3. (fa) « ذخیره‌گاه دنا میراث گران‌بهای طبیعی », sur IRNA,‎ (consulté le )
  4. (fa) « آتش‌سوزی منطقه حفاظت شده دنا/خطر در کمین ذخیره‌گاه زیست کره ایران - خبرگزاری مهر - اخبار ایران و جهان », sur Mehr News Agency,‎ (consulté le )
  5. (fa) « یازدهمین ذخیره‌گاه زیست کره کشور با نام «تنگ صیاد – سبزکوه» ثبت جهانی شد », sur دیده‌بان محیط زیست و حیات وحش ایران,‎ (consulté le )
  6. (fa) « هامون در فهرست ذخیره‌گاه‌های بین‌المللی یونسکو ثبت شد », sur hamounbiospherereserve.ir,‎ (consulté le )
  7. (fa) « هامون بعنوان دوازدهمین ذخیره‌گاه زیست کره ایران در یونسکو ثبت جهانی شد », sur دیده‌بان محیط زیست و حیات وحش ایران,‎ (consulté le )
  8. (fa) « کپه داغ خراسان شمالی به عنوان سیزدهمین ذخیره‌گاه زیست کره به ثبت رسید », sur پایگاه اطلاع رسانی سازمان جنگل ها، مراتع و آبخیزداری کشور,‎ (consulté le )
  9. (en) « Arjan », sur UNESCO (consulté le )
  10. (fa) « ارژن و پریشان », sur Commission nationale iranienne pour l’UNESCO,‎ (consulté le )
  11. (en) « Arasbaran », sur UNESCO (consulté le )
  12. (fa) « ارسباران », sur Commission nationale iranienne pour l’UNESCO,‎ (consulté le )
  13. (en) « Geno », sur UNESCO (consulté le )
  14. (fa) « گنو », sur Commission nationale iranienne pour l’UNESCO,‎ (consulté le )
  15. (en) « Golestan », sur UNESCO (consulté le )
  16. (fa) « گلستان », sur Commission nationale iranienne pour l’UNESCO,‎ (consulté le )
  17. (en) « Hara », sur UNESCO (consulté le )
  18. (fa) « حرا », sur Commission nationale iranienne pour l’UNESCO,‎ (consulté le )
  19. (en) « Kavir », sur UNESCO (consulté le )
  20. (fa) « کویر », sur Commission nationale iranienne pour l’UNESCO,‎ (consulté le )
  21. (en) « Lake Oromeeh », sur UNESCO (consulté le )
  22. (fa) « ارومیه », sur Commission nationale iranienne pour l’UNESCO,‎ (consulté le )
  23. (en) « Miankaleh », sur UNESCO (consulté le )
  24. (fa) « میانکاله », sur Commission nationale iranienne pour l’UNESCO,‎ (consulté le )
  25. (en) « Touran », sur UNESCO (consulté le )
  26. (fa) « توران », sur Commission nationale iranienne pour l’UNESCO,‎ (consulté le )
  27. (en) « Dena », sur UNESCO (consulté le )
  28. (fa) « دنا », sur Commission nationale iranienne pour l’UNESCO,‎ (consulté le )
  29. (en) « Tang-e-Sayad & Sabzkuh », sur UNESCO (consulté le )
  30. (fa) « تنگ صیاد-سبزکوه », sur Commission nationale iranienne pour l’UNESCO,‎ (consulté le )
  31. (en) « Hamoun », sur UNESCO (consulté le )
  32. (fa) « هامون », sur Commission nationale iranienne pour l’UNESCO,‎ (consulté le )
  33. (fa) « جشن ثبت جهانی ذخیره‌گاه زیست‌کره کپه داغ خراسان شمالی در منطقه عشایری گلیل، برگزار شد », sur Commission nationale iranienne pour l’UNESCO,‎ (consulté le )
  34. (en) « Kopet Dag Biosphere Reserve, Islamic Republic of Iran », sur UNESCO, (consulté le )

Voir aussi

modifier

Liens externes

modifier
  • (fr) Khadidjeh Nâderi Beni, « Les réserves de biosphère et leur faune en Iran », Teheran.ir, no 127,‎ (lire en ligne  )

Articles connexes

modifier