Ouvrir le menu principal

Réserve naturelle nationale de la Grande Sassière

Réserve naturelle nationale de la Grande Sassière
Bouquetin dans la Reserve de La Grande Sassière, (Haute Tarentaise).JPG
Bouquetin dans la réserve naturelle
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
2 230 ha[1]
Administration
Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Création
Administration
Site web
Localisation sur la carte de Rhône-Alpes
voir sur la carte de Rhône-Alpes
Green pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Green pog.svg

La réserve naturelle nationale de la Grande Sassière (RNN7) est une réserve naturelle nationale se trouvant en Haute Tarentaise sur la commune de Tignes. Créée en 1973, en compensation de l'aménagement du domaine skiable du glacier de la Grande Motte, elle protège un ensemble de milieux alpins : pelouses, lacs et éboulis.

Sommaire

LocalisationModifier

 
Périmètre de la réserve naturelle.

Situé en Rhône-Alpes dans le département de la Savoie, sur la commune de Tignes, le site occupe une surface de 2 230 ha entre la haute vallée de l’Isère et la frontière italienne. La réserve naturelle est contigüe à celle de la Bailletaz. S'étageant entre 1 798 m et 3 747 m d’altitude, elle est dominée par le sommet de la Grande Sassière (3 747 m) et celui de la Tsanteleina (3 602 m). Elle comprend à l'est le glacier de Rhêmes-Colette[2].

Histoire du site et de la réserveModifier

 
Lac de Tignes et Grande Sassière

La réserve naturelle a été créée pour compenser le déclassement d'un secteur de la RNN de Tignes-Champagny.

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…)Modifier

Le site correspond à un cirque glaciaire orienté vers l'ouest et caractérisé par une grande variété de roches (quartzites, calcaires, dolomites, gneiss. Le sommet est quant à lui constitué d'une épaisse nappe de schistes lustrés. Cette grande diversité est favorable à une flore riche[3].

FloreModifier

La flore compte des espèces liés aux éboulis comme la Saxifrage fausse-diapensie, la Saxifrage fausse-mousse ou la Seslérie ovale. On trouve également des espèces de milieux humides comme la Laîche bicolore ou la Laîche noirâtre. À noter également la présence d'une espèce rare : la Violette à feuilles pennées[3].

FauneModifier

 
Marmotte

La réserve naturelle de la Grande Sassière est célèbre par son imposante colonie de Marmottes[2]. On y trouve également le Bouquetin des Alpes arrivé depuis l'Italie, le Chamois et le Lièvre variable.

L'avifaune compte l'Aigle royal, le Gypaète barbu ainsi que des petites populations de Lagopède et de Perdrix bartavelle[3].

Intérêt touristique et pédagogiqueModifier

L'accès est libre dans le respect de la réglementation. Les touristes peuvent emprunter soit la large piste qui mène au barrage EDF, soit le sentier situé sur l'autre rive du torrent. L'activité agricole se limite au pacage d'un troupeau bovin dans le fond du vallon près du hameau du Saut. Le parking du barrage du Saut (2 280 m) est la principale porte d'entrée de la réserve.

Administration, plan de gestion, règlementModifier

La réserve naturelle est gérée par le Parc national de la Vanoise.

Outils et statut juridiqueModifier

La réserve a été créée par un arrêté ministériel du [4], en "compensation" de l'autorisation donnée à Tignes pour l'aménagement du glacier de la Grande Motte[5].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Muséum national d'Histoire naturelle, « Grande Sassière (FR3600007) », sur Inventaire national du Patrimoine naturel, 2003+ (consulté le 6 janvier 2014)
  2. a et b « Grande Sassière », sur Réserves naturelles de France
  3. a b et c [http:// inpn.mnhn.fr/zone/znieff/820031236/tab/commentaires « ZNIEFF 820031236 - Vallon de la Grande Sassière »], sur INPN
  4. « Arrêté du 10 août 1973 portant création de la réserve naturelle dite "de la Grande Sassière" (Savoie) », sur Legifrance
  5. Guide Vert Michelin "Alpes du Nord"