Réserve naturelle nationale d'Arjuzanx

Réserve naturelle nationale de France dans les Landes

La réserve naturelle nationale de Arjuzanx (RNN335) est une réserve naturelle nationale située en Nouvelle-Aquitaine. Classée le , elle occupe une surface de 2 205 hectares, sur un ensemble de 2 673 ha que constitue le site d'Arjuzanx, une ancienne carrière d'extraction de lignite réhabilitée.

Réserve naturelle nationale d'Arjuzanx
Géographie
Pays
Région
Département
Coordonnées
Superficie
2 205 ha[1]
Administration
Type
Catégorie UICN
IV
Création
[1]
Localisation sur la carte de Nouvelle-Aquitaine
voir sur la carte de Nouvelle-Aquitaine
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France

Localisation modifier

Le territoire de la réserve naturelle est dans le département des Landes, sur les communes de Morcenx-la-Nouvelle, Rion-des-Landes, Villenave.

Histoire du site et de la réserve modifier

Le lignite a été exploité sur 900 ha à partir de 1958 et jusqu'en 1983. Le site est ensuite réhabilité.

En 1987, une partie du site est classée en Réserve nationale de chasse et de faune sauvage, sur 2 071 ha.

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…) modifier

Après les travaux de restauration écologique sur le site, on y trouve un ensemble de milieux naturels comprenant de grands plans d'eau oligotrophes, des mares (appelées localement « bassines »), des landes humides et des pelouses sèches.

Flore modifier

Les habitats variés, et souvent installés sur des sols pauvres, accueillent 465 espèces de phanérogames, 142 espèces de champignons, 116 espèces de lichens et bryophytes[2]. Parmi la flore d'Arjuzanx on retiendra notamment Lycopodiella inundata, Pulicaria vulgaris ou Linaria spartea.

Faune modifier

L'avifaune observée sur le site comprend, 177 espèces d'oiseaux. Les plans d'eau et zones humides d'Arjuzanx sont favorables à de nombreuses espèces d'oiseaux d'eau, tels que la Sarcelle d'hiver (Anas crecca), le Fuligule milouin (Aythia ferina), l'Échasse blanche (Himantopus himantopus) et le petit gravelot (Charadrius dubius), il constitue, en particulier, le premier site français d'hivernage de la grue cendrée (Grus grus).

Intérêt touristique et pédagogique modifier

En 2018, le site d'Arjuzanx était classé deuxième en termes de fréquentation touristique parmi les sites naturels de la région Nouvelle-Aquitaine avec 196 198 visiteurs[3].

Administration, plan de gestion, règlement modifier

Outils et statut juridique modifier

La réserve naturelle a été créée par le Décret no 2022-1213 du 2 septembre 2022.

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes modifier

Liens externes modifier

Notes et références modifier

  1. a et b « Arjuzanx », sur Réserves naturelles de France (consulté le )
  2. « Site d'Arjuzanx – La flore et la fonge », sur site officiel
  3. « Les 10 sites touristiques naturels les plus visités en Nouvelle-Aquitaine en 2018 », Sud Ouest, 2 novembre 2019, p. 3.