Référendums liechtensteinois de 2002

Trois référendums ont lieu au Liechtenstein au cours de l'année 2002. Les deux premiers le sur une levée de fonds publics pour un festival de musique ainsi que sur une modification de la législation sur les transports en commun, et le troisième le sur un changement du Plan local d'urbanisme. Tous trois sont rejetés par les électeurs.

Référendum sur le festivalModifier

ContexteModifier

Le landtag décide le par 13 voix contre 12 d'allouer des fonds publics à hauteur de 750 000 franc suisse pour la période 2002-2004 a fin d'organisation d'un festival de musique, dit "Little Big One". Des citoyens opposés au projet se mobilisent et collectent 2012 signatures dont 2002 valides du au [1].

Il s'agit d'un référendum facultatif d'origine populaire sur une question budgétaire : dans le cadre de l'article 66 de la constitution, le budget alloué par le Landtag fait l'objet d'une demande de mise à la votation par un minimum de 1 000 inscrits.

RésultatModifier

Référendum sur le festival
Choix Votes %
Pour 3 618 34,20
Contre 6 969 65,80
Votes blancs et invalides 165 -
Total 10 752 100
Inscrits / Participation 16 671 64,50

Référendum sur les transportsModifier

ContexteModifier

Il s'agit d'une initiative populaire sur un projet d'inscription dans la constitution d'objectifs en matière de transports en commun respectueux de l'environnement. Le projet, à l'origine gouvernemental, échoue le a réunir au Landtag les 19 voix sur 25 correspondant au quorum des deux tiers nécessaire pour une révision parlementaire de la constitution. Les partisans du projet se mobilisent et réunissent 2431 signatures du au [2].

L'initiative ayant réunie les signatures de plus de 1 500 inscrits, elle est présentée au Landtag dans le cadre de l'article 64-2 de la constitution. Le parlement la rejette le en ne votant pour que par 18 voix sur 25, entraînant sa mise en votation.

RésultatModifier

Référendum sur les transports
Choix Votes %
Pour 4 769 45,48
Contre 5 714 54,52
Votes blancs et invalides 271 -
Total 10 754 100
Inscrits / Participation 16 671 64,51

Référendum sur le plan d'urbanismeModifier

ContexteModifier

Après plusieurs années de travaux, le Landtag s'accorde le par 24 voix contre une sur une réforme de la législation sur le Plan local d'urbanisme[3].

Il s'agit d'un référendum facultatif d'origine parlementaire : devant l'importance de la réforme, le Landtag décide de soumettre le projet de loi à la votation populaire dans le cadre de l'article 66 de la constitution

RésultatModifier

Référendum sur le plan d'urbanisme
Choix Votes %
Pour 2 620 25,73
Contre 7 561 74,27
Votes blancs et invalides 153 -
Total 10 334 100
Inscrits / Participation 16 805 61,38

Notes et référencesModifier