Référendum constitutionnel algérien de 1996

Référendum constitutionnel algérien de 1996
Corps électoral et résultats
Inscrits 16 434 574
Votants 13 114 477
79,78 %
Votes blancs et nuls 361 487
Nouvelle constitution
Oui
84,59 %
Non
15,41 %

Le Référendum constitutionnel algérien de 1996 a lieu le afin de proposer l'adoption d'une révision de la constitution.

Celle ci est approuvée à une large majorité des voix[1].

ContenuModifier

Organisé au milieu de la guerre civile algérienne, la révision de la constitution a pour objet d'interdire l’utilisation de l’islam et de l’identité ethnique dans la politique intérieure. Des élections municipales ont lieu l’année suivante[1],[2].

RésultatsModifier

Résultats nationaux[1],[3]
Choix Votes %
Pour 10 785 919 84,59
Contre 1 964 108 15,41
Votes valides 12 750 027 97,24
Votes blancs et invalides 361 487 2,76
Total 13 111 514 100
Abstention 3 323 060 20,22
Inscrits/Participation 16 434 574 79,78

AnalyseModifier

Malgré les appels au boycott, les amendements sont approuvés par une large majorité des voix, soutenus par une importante participation.[4]

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (de) « Algerien, 28. November 1996 : Verfassung ».
  2. Jean-Pierre Maury, « Algérie, Constitution révisée du 28 novembre 1996, MJP », sur mjp.univ-perp.fr (consulté le ).
  3. « Journal officiel », sur www.joradp.dz (consulté le ).
  4. Nohlen, D, Krennerich, M & Thibaut, B (1999) Elections in Africa: A data handbook, p55 (ISBN 0-19-829645-2)

Liens externesModifier