Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Élections législatives algériennes de 1997

Les élections législatives de 1997 en Algérie sont des élections législatives qui ont lieu le 5 juin 1997 pour élire les 380 députés de l'Assemblée populaire nationale de l'Algérie.

Élections législatives algériennes de 1997
Voir et modifier les données sur Wikidata
Représentation de l'assemblée
Diagramme
Gouvernement
Sortant Élu
Gouvernement Ouyahia I Ahmed OuyahiaVoir et modifier les données sur Wikidata

Sommaire

ContexteModifier

Depuis l'arrêt des élections législatives de 1991, le pays connaît une situation sécuritaire très grave avec de nombreux attentats et massacres contre l'Etat et les populations civiles. L'armée, qui détient le pouvoir politique depuis le coup d'Etat du 11 janvier 1992 organise des élections nationales pour assurer une légitimité au régime en 1995 (présidentielles) et 1997 (législatives). En dépit de ce souhait apparent de démocratisation, les élections restent de fait largement contrôlées par les militaires qui veulent conserver le pouvoir qu'ils détiennent. 300 000 hommes sont déployés à travers le territoire pour prévenir tout attentat durant le scrutin.

Campagne électoraleModifier

Résultats[1]Modifier

Parti Voix  % +/- Députés +/-
Rassemblement national démocratique (RND) 3 533 434 33,66 % 156 (dont -- femmes) --
Mouvement de la société pour la paix (MSP) 1 553 154 14,80 % 69 --
Front de libération nationale (FLN) 1 497 285 14,26 % 62 --
Mouvement de la renaissance islamique Ennahda (MRI) 915 446 08,72 % 34 --
Front des forces socialistes (FFS) 527 848 05,03 % 20 --
Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) 442 271 04,21 % 19 --
Indépendants 459 233 04,37 % 11 --
Parti des travailleurs (PT) 194 493 01,85 % 4 --
Parti Républicain Progressisite (PRP) 65 371 00,62 % 3 --
Union pour la Démocratie et les Libertés (UDL) 50 190 00,48 % 1 --
Parti Social Libéral (PSL) 36 374 00,34 % 1 --
Bulletins blancs ou nuls 502 787 04,57 % --
TOTAL (participation : 65,60 %) 10 999 139 100,00 % N/A 380 (dont 12 femmes)[2] 00  

AnalyseModifier

RéactionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Union Interparlementaire ALGERIE Chambre parlementaire : Al-Majlis Ech-Chaabi Al-Watani ELECTIONS TENUES EN 1997
  2. [1] conférence de presse du conseil constitutionnel du 17 juin 1997

Voir aussiModifier