Queen (magazine)

magazine britannique

Le magazine Queen (à l'origine The Queen) est une publication de Samuel et Isabella Beeton fondée en 1861. En 1958, le magazine est vendu à Jocelyn Stevens, qui abandonne le préfixe « The » et s'en sert pour parler à la jeunesse de l'establishment britannique, parfois appelée Chelsea Set, sous la direction éditoriale de Beatrix Miller. En 1964, le magazine donne naissance à Radio Caroline, la première station de radio pirate commerciale de jour desservant Londres. Stevens revend Queen en 1968. À partir de 1970, la nouvelle publication devient Harper's & Queen après la fusion de Queen et de Harper's Bazaar UK, jusqu'à ce que le nom Queen soit complètement supprimé du titre. Il est maintenant connu sous le nom de Harper's Bazaar.

Queen
Titre original
(en) QueenVoir et modifier les données sur Wikidata
Format
Fondateur
Samuel Orchart Beeton (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Date de création
Site web

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • The Economist . Radio commerciale: composez le 199 pour Caroline. ". . . M. Joceyln Stevens a construit une image réussie dans son entreprise précédente (magazine Queen) autour d'une fille mythique du même nom mais d'associations de classe supérieure. "(P.508)
  • Télévision de la Grenade (Royaume-Uni), . Le monde en action. Entretien avec Jocelyn Stevens et Ronan O'Rahilly dans les bureaux du magazine Queen qui servait initialement de bureau de gestion et de vente pour Radio Caroline.
  • Indépendant, The, . Nécrologie de Quentin Crewe. Citations Crewe concernant l'invention du nom «Caroline» par Beatrix Miller dans le magazine Queen .
  • Pas le temps de mourir de Tiberis, Liz. Avon, New York, 1998. Un profil de l'éditeur Beatrix Miller et son penchant pour nommer les choses. (pp.76-78) «Caroline» a été introduite par Miller comme nom de sa feuille de style pour fournir aux écrivains un profil du lectorat des magazines The Queen .
  • Time, . - Jocelyn Stevens et son utilisation d'un thème «Caroline» dans son magazine appelé à l'origine «La Reine».
  • The Queen (édition de Noël 1961), p2. Invitation d'abonnement aux lecteurs "pour Caroline". L'utilisation de ce nom par le magazine est antérieure de plusieurs années à son utilisation de la radio. Jocelyn Stevens a noté qu'il avait abandonné le préfixe du magazine le (Coleridge, Nicholas et Stephen Quinn: The Sixties in Queen. Ebury Press, Londres, 1987, (p.6)

Liens externesModifier