Ouvrir le menu principal

Les pseudotachylites sont des roches à l'aspect sombre, plus ou moins vitreux et formées de roches broyées et fondues sous l'effet d'une élévation brutale de la température. Elles se forment le plus souvent par fusion frictionnelle à l'interface entre deux plans de faille lors d'un séisme [1]. Elles peuvent également se former à la base d'un glissement de terrain[2] ou lors d'un impact de météorite[3].

Les pseudotachylites sont fréquemment composées de verre, de microlites présentant des textures de croissance rapide ainsi que de fragments arrondis par la fusion et provenant de la roche encaissante.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Sibson, Richard H., « Generation of Pseudotachylyte by Ancient Seismic Faulting », Geophysical Journal International, vol. 43, no 3,‎ (ISSN 0956-540X, DOI 10.1111/j.1365-246X.1975.tb06195.x, lire en ligne, consulté le 8 mars 2017)
  2. (en) « Electron microscopy study of hyalomylonites—evidence for frictional melting in landslides - ScienceDirect », sur www.sciencedirect.com (consulté le 8 mars 2017)
  3. (en) « Pseudotachylite in impact structures — generation by friction melting and shock brecciation?: A review and discussion - ScienceDirect », sur www.sciencedirect.com (consulté le 8 mars 2017)