Ouvrir le menu principal

Un psammophyte est une plante psammophile (adaptée aux milieux sableux). Ceux-ci présentent la caractéristique d'être très sensibles à l'érosion aérienne. Les dunes, par exemple, se déplacent et dès lors, il est très difficile pour un végétal de s'y établir. De plus, l'alimentation des plantes est problématique, notamment en eau, car le sable ne contient que très peu d'eau lorsqu'il n'est pas approvisionné par précipitations ou irrigation.

Généralement, les psammophytes possèdent des caractéristiques traduisant une adaptation au xérophytisme : port prostré, cuticule épaisse, pilosité importante pour résister aux effets mécaniques (rupture des parties aériennes, perforation de l’épiderme due au mitraillage par le sable lorsque le vent dépasse 16 km/h)[1].

Un exemple de psammophyte est Carex arenaria, la laîche des sables, qui, grâce à son rhizome, peut coloniser les dunes et suivre leur parcours. Un autre exemple est Ammophila arenaria, l'oyat.

Notes et référencesModifier

  1. Bernard Boullard, Plantes & champignons, De Boeck Secundair, , p. 676

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier