Province de Midelt

province de Drâa-Tafilalet, Maroc

Province de Midelt
اقليم ميدلت
Blason de Province de Midelt اقليم ميدلت
Héraldique
Drapeau de Province de Midelt اقليم ميدلت
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Drâa-Tafilalet
Municipalité(s) Midelt et Er-Rich[1]
Chef-lieu Midelt
Gouverneur Ali Khalil[2]
Démographie
Population 256 593 hab. (2004[3])
Densité 20 hab./km2
Population urbaine 64 936 hab. (2004[4])
Population rurale 191 657 hab. (2004)
Géographie
Coordonnées 32° 24′ 36″ nord, 4° 26′ 24″ ouest
Superficie 1 312 100 ha = 13 121 km2
Divers
Festival(s) Moussem des fiançailles d'Imilchil
Localisation
Localisation de Province de Midelt اقليم ميدلت

La province de Midelt est une subdivision à dominante rurale de la région marocaine de Drâa-Tafilalet. Elle tire son nom de son chef-lieu, Midelt.

GéographieModifier

La province de Midelt, d'une superficie de 13 121 km2[3], est limitée :

Son domaine forestier, composé de 20 % de cèdres, s'étend sur 416 871,48 ha[6].

HistoireModifier

La province de Midelt a été créée en 2009 – décret no 2-09-319 du 11 juin[7] – par démembrement des provinces de Khénifra et d'Errachidia[8]. La municipalité de Midelt et les communes rurales du cercle de Midelt faisaient partie de la province de Khénifra, tandis que la municipalité d'Er-Rich et les communes rurales du cercle d'Er-Rich, ainsi que les communes rurales du cercle d'Imilchil, faisaient partie de la province d'Errachidia (voir le découpage territorial pour le détail des communes rurales).

Administration et politiqueModifier

CommunesModifier

Selon la liste des cercles, des caïdats et des communes de 2009[1], modifiée en 2013[9] la province de Midelt est composée de 29 communes, dont 2 communes urbaines (ou municipalités) : Midelt, son chef-lieu, et Er-Rich.

Les 27 communes rurales restantes sont rattachées à 9 caïdats, eux-mêmes rattachés à 4 cercles :

Huit de ses localités sont considérées comme des villes : les municipalités de Midelt et d'Er-Rich, et les centres urbains des communes rurales de Gourrama, de Boumia, d'Aghbalou, de Zaïda, d'Itzer et de Tounfite (qui portent le même nom que leur commune d'appartenance).

Notes et référencesModifier

  1. a et b [PDF] « Décret no 2-09-320 du 17 joumada II 1430 (11 juin 2009) modifiant et complétant le décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5744,‎ , p. 1025 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  2. MAP, « Activités royales : SM le Roi nomme plusieurs walis et gouverneurs », sur www.lematin.ma (consulté le )
  3. a et b « La région », Agence de développement social - Coordination régionale de Meknès-Tafilalelt (consulté le )
  4. Nombre d'habitants établi d'après les données du « recensement de 2004 », relatives aux municipalités de Midelt et d'Er-Rich.
  5. a b c d e f g et h [PDF] Commission consultative de la régionalisation, Rapport sur la régionalisation avancée, 47 p. (lire en ligne), p. 36
  6. MAP, « Midelt : Plus de 50 MDH pour le développement forestier dans la province en 2010 », sur www.maghress.com (consulté le )
  7. [PDF] « Décret no 2-09-319 du 17 joumada II 1430 (11 juin 2009) modifiant et complétant le dahir no 1-59-351 du 1er joumada II 1379 (2 décembre 1959) relatif à la division administrative du Royaume », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5744,‎ , p. 1017 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  8. Les données du « recensement de 2004 » permettent de voir que les communes de la province de Midelt faisaient auparavant partie de celles de Khénifra et d'Errachidia.
  9. [PDF] « Décret no 2-13-126 du 30 joumada I 1434 (11 avril 2013) portant création de cercles et de caïdats », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 6148,‎ , p. 1907 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)