Prostitution en Guadeloupe

La prostitution en Guadeloupe est un phénomène répandu malgré son interdiction légale, en vertu des lois françaises réprimant les clients de la prostitution.

Description du phénomèneModifier

La vieille-ville de Pointe-à-Pitre voit la présence de prostituées issues de République Dominicaine en activité quand la nuit tombe[1],[2], et des maisons abandonnées font office de lupanars, faute d'autres lieux disponibles[3]. La zone de Grand-Baie est aussi connue comme un lieu de prostitution[4], et de nombreuses prostituées travaillent à Saint-François[4].

Des prostituées dominicaines travaillent aussi dans certains bars de la ville du Gosier[5]. En , un réseau de prostitution dominicain a été démantelé, et 16 personnes ont été arrêtées[6].

Le Centre Associatif de Santé et d’Accompagnement sur les risques sexuels (CASA), qui apporte soutien et information aux travailleuses du sexe, plus particulièrement dans le domaine de la santé, a appelé à une décriminalisation du travail du sexe et à l'ouverture de lieux dédiés pour exercer la profession[4].

Les prostituées sont appelées localement "pangnols"[4].

RéférencesModifier

  1. Laurent Borredon, « Crime and unemployment dog Guadeloupe », (consulté le )
  2. Pierre Scordia, « Guadeloupe: a French island somewhere between paradise and desperation – FORM-Idea », sur Form Idea, (consulté le )
  3. « Les maisons abandonnées transformées en lieux de prostitution - Économie en Guadeloupe », sur France-Antilles Guadeloupe, (consulté le )
  4. a b c et d « L'association CASA Gwadloup' à Grand-Baie : un dispositif d'accueil, d'information et de prévention sur les maladies liées au métier du sexe : " …s'il y avait des maisons closes, la situation serait plus facile au niveau de l'hygiène… " », sur Koezyon-Glob, (consulté le )
  5. « Guadeloupe : un réseau de prostitution démantelé, trois mis en examen », sur Le Parisien., (consulté le )
  6. « Prostitution et clandestinité : coup de filet à Grand-Baie - Faits divers en Guadeloupe », sur France-Antilles Guadeloupe, (consulté le )