Ouvrir le menu principal

Projet:Cinéma/Quelques pistes pour trouver des sources

< Projet:Cinéma

Voici quelques pistes pour trouver des sources permettant de faire des apports encyclopédiques sur des articles de films. Elles peuvent notamment servir lors des discussions autour des pages à supprimer (PàS).

Sommaire

Un film antérieur aux années 2000Modifier

NumériqueModifier

Il n'y a souvent pas de sources centrées sur internet pour les films antérieurs aux années 2000 s'ils ne sont pas restés dans les mémoires et n'ont pas fait de grand succès. On en trouve néanmoins sur le site de Libération (mais ils n'archivent leurs articles qu'à partir de 1994) et du Monde (archives complètes depuis 1944).
Pour ce dernier, si un article s'avère être archivé (donc accès payant) ou disponible aux seuls abonnés, faire une demande sur la page de discussion du projet Cinéma, certains membres y étant abonnés.

Le site de Télérama conserve souvent les critiques que la revue a publiées.

Pour un film de production, voire de coproduction, française, consulter le site Ciné-ressources de la BiFi (Bibliothèque du Film, rattachée à la Cinémathèque française), qui fait autorité : http://www.cineressources.net/recherche_t.php

Pour un film sorti en France, le site http://calindex.eu indexe beaucoup de revues de cinéma, certaines remontant aux débuts des années 1920. Pour un film donné, il permet d'obtenir le titre de la revue et la date de parution d'un article dédié.
Sur le portail Gallica de la Bibliothèque nationale de France, il y a une section presse de cinéma. Pour une recherche plus large sur d'autres sites du même genre, il y a le réseau francophone numérique.

Les registres de la cinématographie donne accès aux documents officiels du CNC

Une autre bonne piste pour trouver des sources pour les films, y compris non-américains, est le site du New York Times. Il y a beaucoup d'archives ouvertes, avec une bonne couverture des festivals.
TCM.com, la chaîne de cinéphilie américaine dispose d'une base de données très fiable, utile alternative à l'IMDb pour le cinéma anglosaxon.

Sur des sites comme Allociné ou Rotten Tomatoes, il est souvent possible de lire des extraits de critiques, voire de suivre un lien vers le texte original[1]. Le retour vers ces textes originaux est évidemment souvent plus intéressant que le court extrait qui en est présenté.

PapierModifier

Les contributeurs du projet Cinéma ont des ressources papier qu'il peuvent partager indirectement. Elles sont listées ici : Wikipédia:Bibliothèque/Cinéma

Enfin, un passage en bibliothèque, si c'est possible, peut valoir le coup :

  • les Cahiers du cinéma ou Positif font des notules sur à peu près tous les films sortis en salles. Ces revues, crées en 1951 et 1952, sont souvent disponibles dans les bibliothèques universitaires.
  • les Saison cinématographique sont des annuaires annuels édités entre 1945 et 1995, recensant tous les films sortis en France pour l'année donnée, avec générique assez détaillé, date de sortie et analyse critique.
  • Sight and Sound, plus difficile à trouver mais disponible par exemple à la Bibliothèque du film existe depuis 1932 et est souvent exhaustif sur les sorties au Royaume-Uni.

ArtistesModifier

Cinéartistes et Les Gens du cinéma, deux sites consacrées aux personnalités du cinéma, aux informations fouillées et rarement prises en défaut.

NavetsModifier

Nanarland est un incontournable. Il y a souvent des articles suffisamment longs pour s'en servir comme apport encyclopédique.

Films expérimentauxModifier

Dès que le film est expérimental, en particulier s'il est américain, une recherche Googlebooks est indispensable. Ce type de films a en effet souvent fait l'objet d'analyses dans des livres.

Films muetsModifier

Pour un film muet, le site de référence est http://www.silentera.com, Il est réputé être exhaustif pour le cinéma américain, y compris pour les films disparus. Il y a en revanche des trous pour les autres cinématographies. L'intégralité des informations est sourcée de manière particulièrement fiable.

Par ailleurs, le CNC a fait un article sur les sources des films muets, avec la liste des revues consultables à la bibliothèque de l'établissement, rue de Lubeck à Paris.

Courts métragesModifier

Le magazine Bref, qui fonctionne essentiellement sur abonnement, a quelques articles disponible librement sur son site en ligne.

Si la présence d'un court métrage français sur le site d'Unifrance ne signifie absolument pas que le film soit admissible, le site indique néanmoins certaines des sélections et récompenses obtenues en festivals (reste à savoir si le festival est suffisamment notoire...).

Il faut faire attention avec le site du festival de Clermont-Ferrand : il répertorie tous les films qui ont été proposés au festival et pas seulement ceux qui ont été sélectionnés. En d'autres termes, si un film a une fiche sur le site de Clermont mais qu'il n'est pas explicitement marqué qu'il a eu un prix ou une sélection, ça veut dire qu'il n'y a pas été sélectionné. (Exemple de film primé, exemple de film sélectionné mais non primé, exemple de film non sélectionné).

Notes et référencesModifier

  1. Soit dit en passant, pour les films un peu anciens, il faut se méfier de la note globale de Rotten Tomatoes pour sourcer l'accueil critique. Cette note tient en effet compte de toutes les critiques publiées depuis la sortie. Donc, par exemple, un film qui s'est fait assassiner par la critique à sa sortie dans les années 1980 mais qui est devenu culte depuis aura une très bonne note. Il faut alors tempérer cette note en précisant bien la période couverte par Rotten Tomatoes, car, à cause de la multiplication des sites, on va trouver beaucoup plus de critiques récentes qu'anciennes.