Prodige (roman)

roman

Prodige
Auteur Nancy Huston
Pays Drapeau du Canada Canada-Drapeau de la France France
Genre Roman
Éditeur Actes Sud
Collection Un endroit où aller
Date de parution
Nombre de pages 171
ISBN 2702837344

Prodige sous-titré Polyphonie est un roman écrit en français par Nancy Huston, romancière et essayiste canadienne, publié le aux éditions Actes Sud.

RésuméModifier

Cette fiction se présente comme une polyphonie, sans partie, ni chapitre, mais comme une succession de voix, sortes de micro-chapitres reflétant la pensée d’un personnage.

Sofia, mère de Lara, ancienne pianiste russe, réfugiée chez sa fille pour son hypertension, raffole de sa petite-fille et du chocolat.

Lara, ou ‘’Larissa’’, Mestral, pianiste, étudiant la fugue opus 106 de Bach, enceinte, enseignant à domicile du Chopin à un jeune Alexis. Pendant un cours, elle est part en ambulance accoucher à l’hôpital. Après dix ans de mariage, et trois césariennes, elle a enfin un enfant. Maya pèse 720 grammes à la naissance, et commence sa vie sous incubateur, grâce au docteur Fabien. Lara passe son temps au chevet de Maya: Accroche-toi !

Robert (Mestral), mari de Lara, père de Maya, scientifique, est sur le départ, en déphasage avec l’investissement de Lara dans la musique de piano et surtout dans son enfant.

M. Raquet est un voisin misanthrope, hargneux, qui a porté plainte contre Lara et sa famille, détestant le bruit, dont celui du piano.

Dix ans plus tard, après huit ans de divorce et de pension alimentaire, le trio Sofia-Lara-Maya vit dans la même maison. C’est l’été. Le logement Raquet est repris par M. Lucien, 55 ans, qui veut retrouver une vie anonyme, après la longue maladie et la mort de son épouse Annette. Pour son déménagement, et pour tout l’été, il est accompagné par son jeune neveu, Benjamin, 14 ans, fan d’insectes (papillons, morpions, vers à soie). Le mauvais piano du nouveau voisin, débarqué sur le trottoir, est étrenné par Maya, qui joue et se joue d’un superbe morceau. La virtuose dispose de trois bien meilleurs instruments chez sa mère. Tout le monde est ravi des présentations, y compris Robert, qui vit désormais avec Nathalie, mais qui passe en fin de semaine, en Alfa Roméo rouge. Il accompagne Lara-Maya à une audition chez le maître Dianescu, qui est ravi et promet deux leçons par mois à Berlin.

Maya se met à fréquenter l’atelier de dessin de M. Lucien et son piano. Il lui explique les vies des saints, qu’il illustre en vitraux. Benjamin partage ses expériences entomologiques. Elle les enchante. Puis commence une histoire entre Lara et Lucien. Mais elle perd la musique, puis la raison. Elle a des absences, que remarque Alexis, l’élève de 24 ans. Sofia meurt. Un soir, à la boulangerie, Lara achète une baguette, la donne à un mendiant. Puis elle s’absente, disparaît, se perd : café, hôtel... Maya, pendant deux ou trois jours, peut tromper tout son monde, même son père. Enfin, on la retrouve, et on la met en clinique. Maya passe beaucoup de son temps à son chevet : Accroche-toi !

ÉditionsModifier