Ouvrir le menu principal
Le jury du prix de La Renaissance, en 1932.

Le prix de La Renaissance est un ancien prix littéraire français créé en 1921 et disparu depuis.

Sommaire

HistoriqueModifier

Le « prix de La Renaissance » est un prix littéraire créé en 1921 par la revue La Renaissance politique, littéraire et artistique. Il s'agit d'un prix annuel doté d'une somme de 6 000 francs décernée à l'auteur, un français âgé au-plus de 35 ans, du meilleur ouvrage (roman, poème ou pièce de théâtre) paru dans le courant des quatorze derniers mois. Le premier jury est composé de : André Antoine, Léon Bérard, Colette, Romain Coolus, Raymond de La Tailhède, Daniel-Lesueur, Émile Fabre, Robert de Flers, Paul Fort, Pierre Hamp, Edmond Haraucourt, Albert Hermant, Georges Lecomte, Pierre Mille et Fortunat Strowski[1].

LauréatsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Le Prix de La Renaissance (Six mille francs) », Le Gaulois, no 45552,‎ , Dernière Heure (lire en ligne, consulté le 29 août 2018).
  2. Patrick Guay, « Alexandre Arnoux », Nuit blanche,magazine littéraire, no 109,‎ hiver 2007-2008, p. 52-55 (p.53) (ISSN 1923-3191, lire en ligne, consulté le 29 août 2018).
  3. a et b Bernard Baritaud, Pierre Mac Orlan : sa vie, son temps, Librairie Droz, , 431 p. (ISBN 9782600036931, lire en ligne), p.168 et note 32.
  4. « Louis Léon-Martin (1883-1944): pseudonyme individuel », sur Bibliothèque nationale de France (consulté le 29 août 2018).
  5. Joseph Place, H. Floury, « Prix de La Renaissance », Chronique des Lettres française,‎ , p. 305-306 (lire en ligne, consulté le 29 août 2018).
  6. Jean Porcher, « Georges Girard (1891-1941) », Bibliothèque de l'école des chartes, t. 104,‎ , p. 389.390 (lire en ligne, consulté le 29 août 2018).
  7. « Georges Girard (1891-1941) », sur Bibliothèque nationale de France (consulté le 29 août 2018).
  8. « Émile Zavie (1884-1943) : pseudonyme individuel », sur Bibliothèque nationale de France (consulté le 29 août 2018).
  9. Alfred Louis Edmond Vallettee, « Prix », Mercure de France, vol. 188,‎ , p. 252 (lire en ligne, consulté le 29 août 2018).
  10. « Ceux du Blocus », La Renaissance Politique, Littéraire, Artistique,‎ , p. 11 (lire en ligne, consulté le 29 août 2018)
  11. Pierre-André Taguieff, « Paul Chack », dans L'Antisémitisme de plume, Univers Poche, (lire en ligne), p.414.
  12. « Le Prix de La Renaissance 1928 », La Renaissance politique, littéraire, artistique,‎ , p. 3 (lire en ligne, consulté le 29 août 2018).
  13. Jean Dars, « M. Joseph Jolinon Lauréat de la Renaissance », La Renaissance Politique, Littéraire, Artistique,‎ , p. 2-3 (lire en ligne, consulté le 29 août 2018).
  14. « François Bonjean prix de la Renaissance », La Renaissance politique, littéraire, artistique,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le 29 août 2018).
  15. « Exposition «Joseph Peyré» », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne, consulté le 29 août 2018).
  16. « LÉON-PAUL FARGUE », sur la République des Lettres (consulté le 29 août 2018).
  17. « Elian Judas Finbert (1899-1977): pseudonyme individuel », sur Bibliothèque nationale de France (consulté le 29 août 2018).
  18. « Prix », Mercure de France, vol. 244,‎ , p. 503 (lire en ligne, consulté le 29 août 2018).
  19. « La Comédie de Charleroi », sur Gallimard (consulté le 29 août 2018).
  20. « Fernand Fleuret (1883-1945) », sur Bibliothèque nationale de France (consulté le 29 août 2018).
  21. « Mai », Almanach Hachette,‎ , p. 135 (lire en ligne, consulté le 30 août 2018).
  22. « Georges Reyer », sur Bibliothèque nationale de France (consulté le 29 août 2018).
  23. « Mai », Almanach Hachette,‎ , p. 136 (lire en ligne, consulté le 30 août 2018).
  24. « Mai », Almanach Hachette,‎ , p. 136 (lire en ligne, consulté le 30 août 2018).

Voir aussiModifier