Ouvrir le menu principal

Principauté de Mantoue (Senonches et Brezolles)

En 1566, les seigneuries de Brezolles et Senonches, sont réunies et élevées en principauté de Mantoue par Charles IX en faveur de Louis IV de Gonzague.

HistoireModifier

  • En 1291, Charles Ier de Valois, comte puis duc d'Alençon, reçoit de son frère Philippe le Bel la seigneurie de Chateauneuf et une partie de la seigneurie de Brezolles[1].
  • En 1525, les biens de Charles IV d'Alençon, beau-frère de François Ier, mort du remords d'avoir abandonné son beau-frère, François Ier, à la bataille de Pavie, sont saisis par la couronne (faute de descendance masculine)[2].
  • Après 38 ans de procédure d'Anne et Françoise d'Alençon, sœur de Charles, contre la couronne, les terres de Senonches et Brezolles sont redonnées, en 1566, à Anne d'Alençon (Françoise prenant Châteauneuf en Thymerais) et c'est son petit-fils, Louis IV de Gonzague Mantoue qui en hérite. En 1566, les seigneuries de Senonches et Brezolles, sont élevées en principauté de Mantoue par Charles IX en faveur de Louis IV de Gonzague à l'occasion de son mariage avec Henriette de Clèves[3].
« Alors que sa qualité de cadet ne l'y autorisait pas, l'octroi de cette dignité permet à Louis de Gonzague d'adjoindre le nom de sa maison, celle des ducs de Mantoue, à son patronyme »[3].
  • en 1667, les terres de Senonches et Brezolles sont saisies à la veuve de François de Broglie et adjugées par arrêté royal à Henri-Jules de Bourbon,duc d'Enghien, fils du Grand Condé. puis, par héritage aux Bourbon-Conti, et notamment Melle de la Roche-sur-Yon et enfin. Enfin, en 1770 Senonches est acheté par Louis XV, qui donne à son petit fils Louis Stanislas Comte de Provence, "Monsieur", frère de Louis XVI et futur Louis XVIII les terres et le château en apanage. Il est le frère cadet de Louis-Auguste, futur Louis XVI.

Les villes de Senonches et Brezolles conservent toujours comme blason les armoiries de la maison de Gonzague.

Notes et référencesModifier