Prenez ma vie, je vous en prie

épisode des Simpson

Prenez ma vie, je vous en prie
Saison 20 Épisode no 10

Titre original Take My Life, Please
Titre québécois Le choix du président
Code de production LABF01
1re diffusion aux É.-U.
1re diffusion en France
Tableau noir La télé HD vaut son prix
Gag du canapé En arrivant dans leur salon, les Simpson découvrent que leur canapé a disparu. Ils l’aperçoivent s’enfuir d’abord dans la rue, avant que le canapé les sème en se cachant derrière la statue de Jebediah Springfield. Cependant, les Simpson retrouvent sa trace autour d’un feu de camp dans la forêt. S’engage alors une course poursuite en voiture dans les rues de San Francisco, en gondole sur les canaux de Venise jusqu’en Inde où ils arrivent presque à coincer le canapé. Mais ce dernier s’enfuit à travers la fenêtre avant de partir s’isoler dans l’espace. Mais la famille ne tarde pas à le rejoindre et à le forcer à revenir sur terre, devant la télé. Enfin de retour dans le salon, tous un peu brûlés et avec leurs combinaisons d’astronautes, Homer allume l’écran.
Scénariste Don Payne
Réalisateur Steven Dean Moore
Chronologie
Listes
Liste des épisodes de la saison 20
Liste des épisodes des Simpson

Prenez ma vie, je vous en prie (en France) ou Le choix du président (au Québec) est le 10e épisode de la saison 20 de la série télévisée d'animation Les Simpson.

Cet épisode ainsi que tous ceux qui suivront seront diffusés en haute définition, ainsi que le générique.

SynopsisModifier

Un nouveau portrait vient illustrer le mur de la gloire de Springfield. Il s’agit du portrait de Vance Conor, devenu un grand homme d’affaires, qui était lycéen au Lycée de Springfield et qui s’était présenté pour le poste de président des élèves, tout comme Homer. Mais malheureusement le sort ne joua pas en sa faveur. Homer perdit l’élection. Lenny sait où est enterrée la vraie urne des votes. Alors, Homer décide d’aller la déterrer avec Lenny. Lisa s’aperçut, en recomptant les votes que c’était Homer qui avait gagné l’élection. Homer part retrouver l’ancien principal du lycée qui lui explique que Homer était un idiot et que, pour se moquer de lui les lycéens avaient décidé de voter tous pour Homer. Alors le principal, a demandé à Lenny et Carl d'enterrer la vraie urne des votes. Homer sombre dans la déprime mais, en allant dîner au Restaurant de Luigi, il rencontre un homme qui fait une sauce magique. Cette sauce va permettre à Homer de voir ce que sa vie serait devenue s'il avait gagné l’élection. En voyant ce qui lui serait arrivé, Homer redevient alors très triste et veut « vivre dans la sauce ». Mais, sa famille lui fait une surprise qui lui remonte le moral. Ils ont accroché le portrait d’Homer sur le mur de la gloire de Springfield.

Références culturellesModifier

  • Nouveau générique.
  • Au début de l'épisode, des oiseaux s'alignent et forme un nom « Vance ».
  • Dans le bar de Moe, Al Gore, vice président des États-Unis de 1993 à 2001 et candidat à l'élection présidentielle de 2000 apparaît.
  • Avant d'aller voir son principal, Homer dit qu'il lui rappellera ce qu'il a fait "l'été dernier" en référence au film du même nom (Souviens-toi l'été dernier).
  • Un des votes était en faveur de Fonzie, célèbre personnage de Happy Days.
  • Luigi traite Lisa de Mussolini.
  • La volonté des lycéens de faire élire Homer chef de classe afin de se moquer de lui ensuite fait référence au film Carrie au bal du diable, où Carrie est élue reine du bal pour qu'un mauvais tour lui soit joué.
  • Dans le futur alternatif, une des deux filles qui invitent Homer au bal ressemble fortement à Amy Wong, personnage de la série Futurama, également créée par Matt Groening.
  • Dans le futur alternatif, Homer aurait invité Debbie Pinson (évoquée pour la première fois dans Homer perd la boule).
  • Des références à Star Wars ou encore Les Dents de la mer dans le futur alternatif.
  • Homer a du mal à comprendre que Bruce Wayne est Batman.
  • Homer demande à sa cavalière de lire pour lui "Tuer un merle moqueur", une référence à Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur.
  • Le titre original fait référence au titre d’un épisode de The Twilight Zone : Take My Life… Please!.
  • Le titre québécois, lui, fait référence à la marque de nourriture maison des supermarchés canadiens Loblaws et Maxi.
  • Le gag du canapé parodie la course-poursuite dans le film Bullitt.
  • La punition de Bart « HDTV is worth every cent », qui se traduit par « La télé HD vaut le coup », est un clin d’œil à la HD car c'est le premier épisode des Simpson à être diffusé en 720p HD.
  • Quand Marge emmène Homer au mur la seconde fois, il dit « Cool ! C’est pour ça que vous m’avez amené ici grands esprits ? », une référence au célèbre conte de Charles Dickens Un chant de Noël. Il fait également référence à l'ex-président Richard Nixon, ainsi qu'au scandale du Watergate.

Notes et référencesModifier