Prérévolution française

La prérévolution ou pré-révolution française est une expression historiographique qui désigne les années ou les événements qui précèdent la Révolution française sans pour autant se confondre avec celle de « causes de la Révolution française » ou les « préludes de la Révolution française » puisqu’elle implique un intérêt pour ces années en elles-mêmes[réf. nécessaire].

L’expression semble être due aux travaux de l’historien moderniste Jean Égret et en particulier à son ouvrage La Pré-Révolution française (1787-1788) (Paris, PUF, 1962). Il montre à partir de l'analyse des cahiers de doléances que le débat prérévolutionnaire oppose deux mouvements : les révolutionnaires qui veulent faire table rase et les contre-révolutionnaires libéraux qui veulent restaurer les droits anciens du peuple supprimés par la monarchie absolue, s'inspirant de la Glorieuse Révolution anglaise de 1688[1][source insuffisante].

Notes et référencesModifier

  1. Jacques de Saint Victor, La première contre-révolution (1789-1791) : la coterie des Aristocrates Noirs, PUF, .