Post-disco

Post-disco
Origines stylistiques Disco, P-funk, soul, R&B, musique électronique, dub, musique expérimentale
Origines culturelles Fin des années 1970, début des années 1980 ; New York, Miami, Montréal, Londres, Los Angeles
Instruments typiques Boîte à rythmes, batterie, chant, clavier, échantillonneur, guitare basse, guitare électrique, synthétiseur
Popularité Élevée dans les années 1980 ; principalement underground
Voir aussi Rare groove (en), electro, garage house, Chicago house, post-punk, Disco Demolition Night

Genres dérivés

Dance-pop, Italo disco, dance-rock, dance-punk, freestyle

Genres associés

Eurodance, Europop, Indie dance

Le post-disco est un genre musical de danse ayant émergé à la fin des années 1970. Le terme décrit un séisme dans l'histoire de la musique populaire entre 1979 et 1988, imprécisément lancé lors d'une protestation sans précédent contre la musique disco aux États-Unis, qui mènera à des interpellations civiles et à une émeute dans la ville de Chicago connue sous le nom de Disco Demolition Night le , et qui prendra indirectement fin pendant l'émergence de la musique house à la fin des années 1980[1]. Le disco, à sa période déclinante, se caractérise par un son de type électronique qui favorisera le développement des genres new wave, hip-hop, Euro disco, et suivi par une scène musicale underground appelée hi-NRG, qui en est sa continuité directe.

Un mouvement underground du disco, « dépouillé », et « radicalement différent »[2] prend place sur la côte Est des États-Unis et « ne ressemble ni à du disco ni à du R&B[3]. » Cette scène connue sous le nom de post-disco[4],[5], en émergence à New York, est initialement mené par des artistes urban partiellement en réaction à la sur-commercialisation et à l'écroulement artistique de la culture disco. Il se développe à partir du rhythm and blues et perfectionné par Parliament-Funkadelic[6], le côté électronique du disco, les techniques du dub, et d'autres genres. Le post-disco est adopté par des groupes musicaux comme « D » Train[3] et Unlimited Touch[3] qui suivent une approche plus urban tandis que d'autres, comme Material[7] et ESG[8] adoptent une approche plus expérimentale.

D'autres styles ayant émergé dans le post-disco sont la dance-pop[9],[10], le boogie[2] et l'Italo disco qui mènera au développement de la dance alternative[2], la house[9],[11],[12],[13] et la techno[12],[14],[15],[16],[17].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Reynolds, Simon (2009) Grunge's Long Shadow - In praise of "in-between" periods in pop history (Slate, MUSIC BOX), consulté le 2 février 2009.
  2. a b et c (en) « Explore music…Genre: Post-disco », AllMusic (consulté le 11 avril 2009).
  3. a b et c (en) Kellman, Andy. Unlimited Touch artist biography, consulté le 2 avril 2010.
  4. (en) Various terms to describe the sound of what seemed to be post-disco were introduced, such as, but not limited to, "dance, " "club music, " "R&B, " and "disco." The last however become undesirable to associate with mostly from social and commercial reasons hence the increasing use of "dance". Nile Rodgers, Le Freak: An Upside Down Story of Family, Disco, and Destiny, Random House LLC, (ISBN 0679644032), p. 42 :

    « By now “dance” was a loaded word for me. The Disco Sucks backlash had given me a post-traumatic-stress–like disorder, and I'd vowed not to write any songs with that word in them for a long time. I was shamed out of using a word—“dance.“ »

  5. Kariann Elaine Goldschmitt, Foreign bodies: innovation, repetition, and corporeality in electronic dance music (13 septembre 2010), University of California, San Diego, (ISBN 0-8153-1880-4), p. 256..
  6. (en) Parliament/Funkadelic. (2009). In Student's Encyclopædia « Copie archivée » (version du 21 avril 2009 sur l'Internet Archive): Combining funk rhythms, psychedelic guitar, and group harmonies with jazzed-up horns, Clinton and his ever-evolving bands set the tone for many post-disco and post-punk groups of the 1980s and 1990s., consulté le 29 août 2009, Britannica Student Encyclopædia.
  7. (en) Material. Rovi Corporation, AllMusic, consulté le 2 octobre 2014.
  8. (en) ESG. Rovi Corporation, AllMusic, consulté le 2 octobre 2014.
  9. a et b (en) Slant Magazine | Music | 100 Greatest Dance Songs, consulté le 2 février 2009.
  10. (en) Smay, David & Cooper, Kim (2001). Bubblegum Music Is the Naked Truth: The Dark History of Prepubescent Pop, from the Banana Splits to Britney Spears: "... think about Stock-Aitken-Waterman and Kylie Minogue. Dance pop, that's what they call it now — Post-Disco, post-new wave and incorporating elements of both." Feral House: Publisher, p. 327. (ISBN 0-922915-69-5).
  11. George E. Haggerty, Gay Histories and Cultures: An Encyclopedia, Taylor & Francis, (ISBN 0-8153-1880-4), p. 256 :

    « House music is a form of post-disco dance music made popular in the mid-1980s in Chicago clubs..." »

    .
  12. a et b Joanna Demers, « Dancing Machines: Dance Dance Revolution, Cybernetic Dance, and Musical Taste », Popular Music, Cambridge University Press, vol. 25, no 3,‎ , p. 25, 401–414 (DOI 10.1017/S0261143006001012).
  13. (en) Riley, Marcus & Trotter, Lee Ann (1er avril 2014) Chicago House Music Legend Frankie Knuckles Dead at 59, WMAQ-TV. NBCUniversal, consulté le 24 avril 2014.
  14. Michael Campbell, Popular Music in America, Cengage Learning, (ISBN 0-495-50530-7), p. 352 :

    « Glossary : techno – post-disco dance music in which most or all of the sounds are electronically generated »

    .
  15. (en) AllMusic - explore music... House : House music grew out of the post-disco dance club culture of the early '80s., consulté le 27 décembre 2009.
  16. (en) St. John, Graham (2004), Rave Culture and Religion, p. 50, (ISBN 0-415-31449-6), [sic] house music. As a post-disco party music, house features a repetitive 4/4 beat and a speed of 120 or more beats per minute...
  17. (en) "Though it makes sense to classify any form of dance music made since disco as post-disco, each successive movement has had its own characteristics to make it significantly different from the initial post-disco era, whether it's dance-pop or techno or trance." — AllMusic.