Portail:Kabylie/Lumière sur

modifierIntroduction

La section Lumière sur du portail permet de mettre en avant aléatoirement une biographie parmi les différentes sélections proposées ci-dessous. Pour ajouter un article au tirage aléatoire, veuillez suivre les étapes ci-dessous :

  1. Cherchez le numéro de la première sous-page disponible à partir des différentes sélections proposées ci-dessous.
  2. Créez la sous-page à l'aide du numéro retenu. (Portail:Kaybilie/Lumière sur/<# here>)
  3. Écrivez un résumé de l'article à l'aide du modèle Portail:Kabylie/Lumière sur/Modèle
  4. Liez la sous-page nouvellement créée à la liste des sélections (cette page).
  5. Repérez sur la page d'accueil du portail l'occurrence Portail:Kabylie/Lumière sur/{{rand|1|X}} et remplacez le X par le nombre total de sous-pages.

modifierSélection 1

Vue de la Grande Kabylie depuis les cimes du Djurdjura (Algérie)
La Kabylie est une région historique et ethnolinguistique située dans le Nord de l'Algérie, à l'est d'Alger.

Terre de montagnes densément peuplées, elle est entourée de plaines littorales à l'ouest et à l'est, au nord par la Méditerranée et au sud par les Hauts Plateaux. Dénuée d'existence administrative globale, elle tient son nom des Kabyles, population de culture et de traditions berbères, dont elle est le foyer. Son histoire a fait d'elle un pôle de résistance aux conquérants successifs, mais aussi le point d'appui de plusieurs entreprises dynastiques, et l'a placée au premier plan des mouvements pour la reconnaissance de l'identité amazigh (berbère) dans l'Algérie et l'Afrique du Nord contemporaines.

La variété de son écosystème en fait le siège d'une biodiversité protégée par plusieurs parcs nationaux. Son climat, modulé par le relief, peut comporter des hivers rigoureux et des étés arides. Le développement de l'agriculture, principalement arboricole, y étant limité par les conditions naturelles, la Kabylie est aussi, traditionnellement, le centre d'une importante production artisanale typiquement berbère et une terre d'émigration.

Outre son patrimoine historique, la région possède un patrimoine immatériel important, incluant une littérature orale, un équilibre et un mode de vie paysans qui restent à préserver. Dans l'Algérie indépendante, son économie connait des évolutions marquées par la création de groupes industriels publics ou privés et un intérêt pour son potentiel touristique. La Kabylie est une région historique et ethnolinguistique située dans le Nord de l'Algérie, à l'est d'Alger.

Terre de montagnes densément peuplées, elle est entourée de plaines littorales à l'ouest et à l'est, au nord par la Méditerranée et au sud par les Hauts Plateaux. Dénuée d'existence administrative globale, elle tient son nom des Kabyles, population de culture et de traditions berbères, dont elle est le foyer. Son histoire a fait d'elle un pôle de résistance aux conquérants successifs, mais aussi le point d'appui de plusieurs entreprises dynastiques, et l'a placée au premier plan des mouvements pour la reconnaissance de l'identité amazigh (berbère) dans l'Algérie et l'Afrique du Nord contemporaines.

La variété de son écosystème en fait le siège d'une biodiversité protégée par plusieurs parcs nationaux. Son climat, modulé par le relief, peut comporter des hivers rigoureux et des étés arides. Le développement de l'agriculture, principalement arboricole, y étant limité par les conditions naturelles, la Kabylie est aussi, traditionnellement, le centre d'une importante production artisanale typiquement berbère et une terre d'émigration.

Outre son patrimoine historique, la région possède un patrimoine immatériel important, incluant une littérature orale, un équilibre et un mode de vie paysans qui restent à préserver. Dans l'Algérie indépendante, son économie connait des évolutions marquées par la création de groupes industriels publics ou privés et un intérêt pour son potentiel touristique.

modifierSélection 2

Beni Abbas Kingdom2.svg
Le royaume des Beni Abbès ou sultanat des Beni Abbès, en berbère tagelda n At Ɛebbas, en arabe : سلطنة بني عباس (salṭanat Beni Ɛabbas), est un ancien État d'Afrique du Nord contrôlant du XVIe siècle au XIXe siècle la petite Kabylie et ses alentours. Il est désigné dans l'historiographie espagnole comme « reino de Labez » ; parfois plus communément désigné par sa famille régnante, les Mokrani, en berbère At Meqqran, en arabe أولاد مقران (Ouled Moqrane). Sa capitale est la Kalâa des Beni Abbès, une citadelle imprenable de la chaîne montagneuse des Bibans.

Fondé par les derniers émirs hafsides de Béjaïa, le royaume est longtemps un bastion de résistance aux Espagnols, puis à la Régence d'Alger. Bénéficiant d'une position stratégique, sur la route d'Alger à Constantine et sur celle de la mer Méditerranée au Sahara, sa capitale la Kalâa des Beni Abbès attire au XVIe siècle des Andalous, des chrétiens et des juifs, fuyant l'Espagne ou Alger. Leur savoir-faire enrichit un tissu industriel local dont l'artisanat de la tribu des Aït Abbas est l'héritage. Les tribus aux alentours sont aussi le siège d'une intense activité intellectuelle et d'une tradition lettrée rivalisant avec celles d'autres villes du Maghreb.

À son apogée, l'influence du royaume des Beni Abbès s'étend de la vallée de la Soummam au Sahara et sa capitale la Kalâa rivalise avec les plus grandes villes. Au XVIIe siècle, ses chefs prennent le titre de cheikh de la Medjana, mais sont encore décrits comme sultans ou rois des Beni Abbès. À la fin du XVIIIe siècle, le royaume dirigé par la famille Mokrani (Amokrane) s'émiette en plusieurs clans dont certains sont vassalisés par la Régence d'Alger. Cependant, le cheikh de la Medjana se maintient à la tête de sa principauté comme tributaire du bey de Constantine et gère ses affaires en toute indépendance.

À l'arrivée des Français, certains Mokrani prennent le parti de la colonisation, d'autres de la résistance. Les Français, pour favoriser leur implantation dans la région, s’appuient sur les seigneurs locaux, maintenant une apparence d'autonomie de la région sous ses chefs traditionnels jusqu'en 1871. Ses souverains prennent divers titres, successivement sultan, amokrane, cheikh de la Medjana, puis s'intégrant provisoirement à l'administration militaire française avant la révolte de 1871, khalifa et bachagha. La défaite de 1871 marquera la fin du rôle politique des Mokrani avec la reddition de la Kalâa face aux Français.

modifierSélection 3

SittaLedanti.svg
La Sittelle kabyle (Sitta ledanti), également connue sous le nom de sittelle de Ledant, est une espèce d'oiseaux de la famille des Sittidae. C'est une sittelle de taille moyenne, mesurant environ 12 cm. Les parties supérieures sont gris bleuté, les parties inférieures d'une couleur chamois pâle tirant vers le gris. Le mâle se distingue de la femelle par l'avant noir de sa calotte. L'espèce est sédentaire ; elle se nourrit d'arthropodes en été, de graines en hiver. La saison de reproduction a lieu vers mai-juin. Le nid, bâti dans un trou d'arbre, abrite une ponte de trois ou quatre œufs, couvés par la femelle. Les oisillons sont nourris par les deux parents.

La Sittelle kabyle est l'unique espèce d'oiseaux endémique d'Algérie, où elle ne peuple plus que certaines forêts de conifères du nord du pays. Son nom scientifique rend hommage à Jean-Paul Ledant, le naturaliste amateur belge qui a découvert l'oiseau en  ; la description de l'oiseau est réalisée par l'ornithologue français Jacques Vielliard. La nouvelle de cette découverte surprend grandement le monde de l'ornithologie et fait l'objet d'une couverture médiatique internationale. La Sittelle kabyle est étroitement apparentée à la Sittelle de Krüper (Sitta krueperi). L'oiseau ne possède plus qu'une aire de répartition relictuelle et limitée, menacée par les incendies, l'érosion et l'action humaine ; l'espèce est donc considérée comme « en danger » par l'Union internationale pour la conservation de la nature.

modifierSélection 4

Portail:Kabylie/Lumière sur/4

modifierSélection 5

Portail:Kabylie/Lumière sur/5

modifierSélection 6

Portail:Kabylie/Lumière sur/6

modifierSélection 7

Portail:Kabylie/Lumière sur/7

modifierSélection 8

Portail:Kabylie/Lumière sur/8

modifierSélection 9

Portail:Kabylie/Lumière sur/9

modifierSélection 10

Portail:Kabylie/Lumière sur/10

modifierSélection 11

Portail:Kabylie/Lumière sur/11

modifierSélection 12

Portail:Kabylie/Lumière sur/12

modifierSélection 13

Portail:Kabylie/Lumière sur/13

modifierSélection 14

Portail:Kabylie/Lumière sur/14

modifierSélection 15

Portail:Kabylie/Lumière sur/15

modifierSélection 16

Portail:Kabylie/Lumière sur/16

modifierSélection 17

Portail:Kabylie/Lumière sur/17

modifierSélection 18

Portail:Kabylie/Lumière sur/18

modifierSélection 19

Portail:Kabylie/Lumière sur/19

modifierSélection 20

Portail:Kabylie/Lumière sur/20

modifierSélection 21

Portail:Kabylie/Lumière sur/21

modifierSélection 22

Portail:Kabylie/Lumière sur/22

modifierSélection 23

Portail:Kabylie/Lumière sur/23

modifierSélection 24

Portail:Kabylie/Lumière sur/24

modifierSélection 25

Portail:Kabylie/Lumière sur/25

modifierSélection 26

Portail:Kabylie/Lumière sur/26

modifierSélection 27

Portail:Kabylie/Lumière sur/27

modifierSélection 28

Portail:Kabylie/Lumière sur/28

modifierSélection 29

Portail:Kabylie/Lumière sur/29

modifierSélection 30

Portail:Kabylie/Lumière sur/30

modifierSélection 31

Portail:Kabylie/Lumière sur/31

modifierSélection 32

Portail:Kabylie/Lumière sur/32

modifierSélection 33

Portail:Kabylie/Lumière sur/33

modifierSélection 34

Portail:Kabylie/Lumière sur/34

modifierSélection 35

Portail:Kabylie/Lumière sur/35

modifierSélection 36

Portail:Kabylie/Lumière sur/36

modifierSélection 37

Portail:Kabylie/Lumière sur/37

modifierSélection 38

Portail:Kabylie/Lumière sur/38

modifierSélection 39

Portail:Kabylie/Lumière sur/39

modifierSélection 40

Portail:Kabylie/Lumière sur/40

modifierSélection 41

Portail:Kabylie/Lumière sur/41

modifierSélection 42

Portail:Kabylie/Lumière sur/42

modifierSélection 43

Portail:Kabylie/Lumière sur/43

modifierSélection 44

Portail:Kabylie/Lumière sur/44

modifierSélection 45

Portail:Kabylie/Lumière sur/45

modifierSélection 46

Portail:Kabylie/Lumière sur/46

modifierSélection 47

Portail:Kabylie/Lumière sur/47

modifierSélection 48

Portail:Kabylie/Lumière sur/48

modifierSélection 49

Portail:Kabylie/Lumière sur/49

modifierSélection 50

Portail:Kabylie/Lumière sur/50

modifierSélection 51

Portail:Kabylie/Lumière sur/51

modifierSélection 52

Portail:Kabylie/Lumière sur/52