Ouvrir le menu principal

Pointe du Millier
Le phare du Millier, sur la pointe
Le phare du Millier, sur la pointe
Localisation
Pays France
Région Bretagne, Finistère
Coordonnées 48° 05′ 56″ nord, 4° 27′ 57″ ouest
Mer Mer d'Iroise (Baie de Douarnenez)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pointe du Millier

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Pointe du Millier

Géolocalisation sur la carte : Finistère

(Voir situation sur carte : Finistère)
Pointe du Millier

La pointe du Millier est un cap situé sur la commune de Beuzec Cap Sizun, entre le pays de Douarnenez et le Cap-Sizun[1], situé à l'extrême ouest de la Bretagne, dont les falaises atteignent jusqu'à 70 mètres de hauteur[2]. Cette pointe forme l'entrée de la baie de Douarnenez avec le cap de la Chèvre. C'est un site aride sur lequel se trouve un petit phare.

Des sentiers de promenadeModifier

On accède à la pointe du Millier par différents sentiers, notamment le GR34, qui permet de suivre le bord de la mer dans une vallée de châtaigniers et de robiniers faux acacias et d'accéder également au phare du Millier. Le passage sur ce sentier donne également un joli point de vue sur la baie de Douarnenez[3] ainsi que sur le cap de la Chèvre. À marée basse apparaît une petite plage de sable fin.

À proximitéModifier

Le Phare du MillierModifier

Il a été construit en 1881, sur la côte nord du Cap-Sizun, en baie de Douarnenez, à la pointe du Millier, sur la commune de Beuzec-Cap-Sizun. Il mesure 8m40. Il est en granit enduit et son toit est en ardoises. Il comprend une lanterne, sur une tour à demi encastrée, à 34 mètres au-dessus de la mer[4].

Le moulin à eau de KérioletModifier

Il date de 1868. À l'origine, il a été équipé d'une petite roue horizontale dite "pirouette" que le meunier a remplacée en 1878 par une roue à augets de 8 mètres de diamètre. Ce moulin a été actif jusqu'en 1958. Il appartient à présent au Conservatoire du Littoral[5] et a été restauré en 2008 et est désormais ouvert au public.

La roue est alimentée avec un dénivelé d'environ 5 mètres. Au rez-de-chaussée se trouve la trémie pour alimenter la meule en grains. La machinerie comprend des pignons et des roues. Les meules ont été récupérées au moulin de Lochrist. Une courroie fait monter la farine à l’étage ou des tamis séparent la farine blanche du son. Il est possible d'acheter de la farine à l'étage où se trouve également une documentation sur l'histoire de ce moulin[6].

Les autres lieux à voirModifier

Notes et référencesModifier