Ouvrir le menu principal

Sentier de grande randonnée 34

(Redirigé depuis GR 34)
GR 34
Saint-Jean-du-Doigt - GR 34 - 023.jpg
Le GR 34 serpentant le long de la côte à Guimaëc dans le Finistère
Localisation
Adresse
Désignation
Type
Tracé
Longueur
1 700 kmVoir et modifier les données sur Wikidata

Le sentier de grande randonnée 34 (GR 34) est un sentier littoral qui part du Mont-Saint-Michel (Manche) pour se terminer à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Il longe quasiment l’intégralité de la côte de la Région Bretagne à partir du Mont Saint-Michel et, au-delà de la limite entre le Morbihan et la Loire-Atlantique, va jusqu'à l'embouchure de la Loire. Il s'étend sur 1700 km.

Il reprend en grande partie les anciens chemins de douaniers. Ces chemins, progressivement abandonnés durant la première moitié du XXe siècle, permettaient aux douaniers de patrouiller le long des côtes depuis leurs corps de garde, situés sur des points d'observation clés de la côte bretonne[1].

OriginesModifier

Le sentier des douaniers breton trouve ses origines à la fin du XVIIIe siècle, après la révolution. Parmi les mesures adoptées par l'Assemblée constituante (1789-1791) figure la fin de la Ferme Générale pour donner naissance, le 23 avril 1791, à la Régie nationale des douanes[2].

C'est dans ce contexte que le sentier des douaniers breton est créé en 1791. Les hommes, qui assurent la surveillance en binôme, se relayent toutes les deux heures et ont pour tâche de surveiller les côtes et lutter contre la contrebande. Le long du sentier, des gabions, cabanes, huttes, paillottes -autant de petites constructions en pierre sèches construites par les douaniers eux-mêmes- permettent aux douanier de faire une halte[3],[4]. Ils viennent s'ajouter aux postes officiels prévus par l'Administration des Douanes.

Les objectifs de ce sentier sont de quatre ordres[4]:

  • Faire échec à la contrebande, en particulier celle dûe aux débarquements illégaux de marchandises anglaises
  • Défendre les côtes, avec la création, à partir de 1831, d'un corps militaire des douanes
  • Secourir les naufragés et veiller à ce que les habitants ne pillent pas les navires échoués
  • Assurer des missions de police

Histoire récenteModifier

  • 1968 : premier sentier de grande randonnée entre Beg Leguer et Pors Mabo (à Trébeurden), à côté de Lannion (Côtes-d'Armor), initié par Émile Orain[5],[6] qui mobilise dès 1967 amis et groupes de jeunesse pour défricher ce tronçon de la côte de granit rose[7].
  • 1974 : le Comité national des sentiers de grande randonnée réalise le premier tronçon du sentier de grande randonnée dans le Finistère qui relie Douarnenez au Faou. Il appartient alors au GR 37, mais une partie sera reliée au GR 34.
  • 1976 : loi de servitude de passage en bord de mer (loi n° 1285 du 31 décembre 1976) qui fait que « Les propriétés riveraines du domaine public maritime sont grevées sur une bande de 3 mètres de largeur pour laisser, d'une servitude de passage destinées à assurer exclusivement le passage des piétons. »[1]
  • 1978 : création de la Fédération française de la randonnée pédestre en Bretagne[1].
  • 2008 : balisage complet du GR breton[1], le randonneur pouvant parcourir d'une seule traite ses 1 700 km.
  • 2017 : La section finistérienne est élue GR préféré des français[8],[9]

ÉconomieModifier

En 2018, le sentier est emprunté par 9 millions d'usagers, répartis à 40% de locaux et 60% de touristes. Les retombées économiques locales sont estimée à 202 millions d'euros[10].

ItinéraireModifier

Picto Localité ou site ———– Distance Altitude Description
Picto Argol Enclos paroissial.

Etape au Gite de l'Enclos.

Plomodiern
2 200 hab.
Site du Ménez-Hom sur le GR. Point de vue à 330 m.

Église et chapelles dont St Suliau et Ste Marie du Ménez-Hom sur le GR.

Étape au gite Run-Vraz à 200 m du GR.

Nombreux campings en bord de mer, sur le GR.

Snack "Mac Dan" en bord de plage.

Restauration au bourg.

Minimarché au bourg.

Ecole de parapente au Ménez-Hom.

Club de char à voile.

Plages "La Lieue de Grève", Kervijen.

Arrêt de l'autocar ligne Quimper-Camaret.

OTSI Aulne et Porzay.

  Dans la MancheModifier

Picto Localité ou site ———– Distance Altitude Description
  Pontorson
4 080 hab.
10 m   Couesnon.
  Moulin de Moidrey.
9,5 km
  Mont Saint-Michel
44 hab.
5 m   Abbaye du Mont Saint-Michel.
38,5 km
Picto Localité ou site ———– Distance Altitude Description
  Dol-de-Bretagne
4 991 hab.
15 m   Cathédrale Saint-Samson (XIIIe-XVes.).
   Église et moulin de Mont-Dol.
19 km
  Cancale
5 341 hab.
0 m   Station balnéaire d'Ille-et-Vilaine.
  Église Saint-Méen.
32,5 km
  Saint-Malo
46 342 hab.
8 m
13 km
  Dinard
10 579 hab.
0 m
53 km
Picto Localité ou site ———– Distance Altitude Description
  Saint-Cast-le-Guildo
3 612 hab.
0 m
25,6 km
  Cap Fréhel
70 m
24,5 km
  Erquy
3 742 hab.
0 m
50 km
  Saint-Brieuc
46 209 hab.
0 m
0 km

GR 34 et EnvironnementModifier

Le GR 34 passe par de nombreuses zones littorales protégées, abritant une faune et une flore remarquable.

Pour mieux comprendre ces enjeux et comment les protéger lors de randonnées, L'Agence française pour la biodiversité épaulée par des fédérations de sports de nature a mis en ligne la plateforme C-monspot, qui permet à chaque pratiquant de situer les zones sensibles pour les oiseaux marins, et en apprendre plus sur les bons gestes à adopter pour favoriser leur préservation.


Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Les 40 ans du GR 34 », supplément de Ouest-France dimanche, n° 542, mai 2008.
  2. « Histoire de la douane française », sur www.douane.gouv.fr (consulté le 1er août 2019)
  3. « Sentier des douaniers : une autre trace de l'histoire », sur Ouest-France.fr, (consulté le 1er août 2019)
  4. a et b J Rousset-Nevers, « 1986 - Exposition sur le sentier des douaniers », Bulletin de la société historique et archéologique d'Arcachon,‎ 4e trimestre 1986, p. 35-38 (ISSN 0339-7955, lire en ligne)
  5. Enseignant détaché à la jeunesse et aux sports de Lannion, président régional des auberges de jeunesse, il a l'habitude dès les années 1940 d'emmener les jeunes en « balade ». En 1967, quand le Service d'études et d'aménagement touristique de l'espace rural (SEATER, 1966 - 1990) souhaite étendre le réseau des dix GR existant en France, Émile Orain devient le référent pour la région.
  6. « À Perros-Guirec, le GR 34 fête ses 50 ans et célèbre Emile Orain, son initiateur », sur France 3 Bretagne (consulté le 19 juillet 2019)
  7. Xavier Terrien, « Randonnée. Les enfants du GR34 », Le Télégramme, no 22648,‎ , p. 6.
  8. « Finistère : le sentier des douaniers élu "GR préféré des Français 2017" », sur France 3 Bretagne (consulté le 19 juillet 2019)
  9. « Mon GR préféré saison1 - GR® 34 : destination baie de Morlaix », sur mongr.fr
  10. « Le GR34, un succès touristique, mais aussi économique », sur France 3 Bretagne (consulté le 19 juillet 2019)

Voir aussiModifier

Topoguides GR34Modifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier