Plancher rossignol

Le plancher rossignol (鴬張り ou Modèle:Linktext, uguisubari?) listen, est un type de parquet qui produit un son caractéristique, semblable à un pépiement d'oiseau, au passage d'une personne. Ces sols étaient utilisés dans les couloirs de certains temples et palais, l'exemple le plus célèbre étant le château de Nijō, à Kyoto, au Japon. Les planches sèches craquent naturellement sous la pression, mais ces parquets ont été réalisés de manière que leurs clous se frottent contre une pince, ce qui provoque des bruits de pépiements. On ne sait pas si la conception était intentionnelle : en effet il semble que, du moins au début, l’effet soit né du hasard. Un panneau d'information situé dans le château de Nijō indique que « le son de chant n'est pas vraiment intentionnel, mais provient plutôt du mouvement des clous contre le sol causé par l'usure au fil des ans ». La légende raconte que ces sols grinçants ont été utilisés comme un dispositif de sécurité, garantissant que personne ne pourrait se faufiler dans les couloirs sans être détecté.

Fichier audio
Plancher rossignol du Daikaku-ji
Le son d'une personne marchant sur le « plancher rossignol » du Daikaku-ji à Kyoto.
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?

Le nom français « rossignol » fait référence à la bouscarle chanteuse, ou uguisu, qui est un type de mésange ou rossignol originaire du Japon[1].

ConstructionModifier

 
Les parquets rossignols utilisent des clous pour émettre un son strident sous la pression.

Les sols ont été fabriqués à partir de planches séchées. Les joints en forme de V à l'envers se déplacent à l'intérieur des panneaux lorsque la pression est appliquée[2].

ÉtymologieModifier

鶯 or 鴬 (Uguisu?) se réfère à la bouscarle chanteuse. Le dernier segment 張り (bari?) vient de 張る (haru?), signifiant « étirer ». Le tout signifie donc « le son d'un rossignol causé par les étirements / gonflements / tensions [du sol] ».

ExemplesModifier

Les lieux suivants intègrent des planchers rossignol :

Influences modernes et sujets connexesModifier

RéférencesModifier

  1. A-Z Animals, « “Uguisu” under “Animals” ».
  2. (en) « Nijo Castle », sur www.japan-guide.com (consulté le 20 novembre 2019).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (en) « Uguisu », sur a-z-animals.com (consulté le 20 novembre 2019).
  • Jonathan Bunt et Gillian Hall, Dictionnaire japonais du débutant d'Oxford, New York, Oxford University Press, 2000.
  • Kenneth G. Henshall, Un guide pour se souvenir des caractères japonais, Vermont, Tuttle Publishing Company, 1998.
  • (en) « Japanese Kanji Dictionary », sur www.saiga-jp.com (consulté le 20 novembre 2019).
  • (en) « Nightingale floor, Uguisubari (鴬張り) », sur www.zen-garden.org (consulté le 20 novembre 2019).