Planète V

La planète V est une planète hypothétique qui se trouvait entre Mars et Jupiter. Les scientifiques de la NASA, John Chambers et Jack Lissauer à partir de simulations pensent qu'une telle planète existait il y a 3,9 milliards d'années.

PrésentationModifier

Cette théorie fut présentée par M. Chambers et J. Lissauer lors de la 33e « Lunar and Planetary Science Conference » en [1],[2].
Il y a environ 3,9 milliards d'années, la Planète V aurait provoqué des perturbations dans la ceinture d'astéroïdes. De nombreux corps auraient alors changé d'orbite, croisant ainsi celle de Mars et de la Terre. La planète V pourrait donc être une des causes du grand bombardement tardif, dont les traces ont été retrouvées sur la Lune[1],[3].

Disparition de cette planèteModifier

Selon M. Chambers, la planète V a sûrement plongé dans le Soleil à cause des perturbations[4].

RéférencesModifier

  1. a et b (en) J. E. Chambers et J. J. Lissauer, « A New Dynamical Model for the Lunar Late Heavy Bombardment », Lunar and Planetary Science XXXIII, vol. 33,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Futura, « Mercure, Vénus, la Terre, Mars et … PLANET V ! », sur Futura, (consulté le )
  3. (en) R. Brasser et A. Morbidelli, « The terrestrial Planet V hypothesis as the mechanism for the origin of the late heavy bombardment », Astronomy & Astrophysics, vol. 535,‎ , A41 (ISSN 0004-6361 et 1432-0746, DOI 10.1051/0004-6361/201117336, lire en ligne, consulté le )
  4. (en) « On the stability of a planet between Mars and the asteroid belt: Implications for the Planet V hypothesis », Icarus, vol. 189, no 2,‎ , p. 386–400 (ISSN 0019-1035, DOI 10.1016/j.icarus.2007.01.016, lire en ligne, consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier