Ouvrir le menu principal

Place de l'Étoile (Luxembourg)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Place de l'Étoile (homonymie).

Place de l'Étoile
Image illustrative de l’article Place de l'Étoile (Luxembourg)
Plaque de rue.
Situation
Coordonnées 49° 36′ 48″ nord, 6° 07′ 11″ est
Pays Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Ville Luxembourg
Quartier(s) Limpertsberg
Morphologie
Type Place

Géolocalisation sur la carte : Luxembourg

(Voir situation sur carte : Luxembourg)
Place de l'Étoile

Géolocalisation sur la carte : Ville de Luxembourg

(Voir situation sur carte : Ville de Luxembourg)
Place de l'Étoile


La place de l'Étoile (en luxembourgeois : Stäreplaz) est un carrefour routier de la ville de Luxembourg, à l'intersection de l'avenue Émile-Reuter, de la route d'Arlon, du boulevard grande-duchesse Charlotte, du boulevard de la Foire et de la rue de Rollingergrund. C'est aussi l'intersection des routes nationales 6, 12 et 51.

La place est devenue, au fil des démolitions, une friche urbaine attendant la construction de nouveaux bâtiments.

HistoireModifier

La situation particulière de la place de l'Étoile remonte aux années 1970 quand un projet de tunnel reliant la place au Glacis et à l'« autoroute » du Kirchberg, l'actuelle avenue Kennedy où passe le tramway de Luxembourg voit le jour[1]. L'achat des terrains est enclenché et des concours d'architectes sont lancés, dans le but de faire de la place l'entrée est de la capitale grand-ducale[1].

Le projet tombera à l'eau, tout comme les nombreux projets qui lui succéderont durant les années 1990, portés par le promoteur Willy Hein[1] : une cité judiciaire, le siège de la Chambre des métiers, des logements sociaux, le laboratoire national de la santé puis un bâtiment administratif[1]. En cause, de nombreux procès entre l'État et des petits propriétaires[1]. Depuis, et malgré les annonces politiques suivant chaque élection communale, la situation reste embourbée[1].

La situation évolue en 2007 quand des investisseurs qataris souhaitent investir dans la ville et rachètent les terrains à Willy Hein, endetté[1]. La situation semblait évoluer si bien que le dernier habitant de la place, réputé être un opposant coriace menant une « guérilla judiciaire (sic) » de longue date contre Hein et la ville, a été convaincu de vendre sa maison et son terrain[1].

La ville valide la création d'un ensemble de 20 500 m2 composé d'un centre commercial, de bureaux et de logements[1]. Mais la situation s'embourbe à nouveau quand Willy Hein, qui avait conservé la propriété de quelques terrains, les utilise pour faire blocage au projet. Les Qataris retirent leur investissement en 2012, transformé en prêt, laissant l'investisseur anglais John Jones seul aux commandes face à Willy Hein[1]. Toutefois, une partie des terrains vagues ont été à ce jour construits[1] : un immeuble de bureaux et six immeubles de logements.

En mai 2018, le projet de centre commercial aurait été abandonné au profit d'une centaine de logements de luxe par le fonds d'investissement Adia basé à Abu Dhabi, qui avait acheté les terrains en 2016[2].

Enfin, depuis le 27 juillet 2018, la place accueille le tramway de Luxembourg, via la station Stäreplaz / Étoile, qui sera un terminus jusqu'en 2020. Dès la mi-septembre 2018, une gare routière sera mise en service à côté[3].

GalerieModifier

Situation en 2017 :


Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier