Ouvrir le menu principal

Un « pilli » (pluriel : « pipiltin » ; en nahuatl, « fils (de tecuhtli) », équivalent du terme espagnol « hidalgo »)[1] était, dans la société aztèque, le titre donné aux fils des membres de la couche supérieure de la classe dirigeante, les « tecuhtli ».

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Un fils de tecuhtli ne retombait plus au rang de maceualli, de "plébéien" ; il portait, du seul droit de sa naissance, le titre de pilli, mot qui signifie tout d'abord "enfant, fils", mais qui avait pris le sens de "fils (de tecuhtli)" ou, pour parler comme les Espagnols, de hidalgo : "fils de quelqu'un" ». (Soustelle 2002, p. 74)

BibliographieModifier

  • Jacques Soustelle, Les Aztèques à la veille de la conquête espagnole, Hachette Littératures, coll. « Pluriel », (réimpr. 2008), 318 p. (ISBN 2012790801).