Pierre Edme Louis Pellier

peintre français

Pierre Edme Louis Pellier est un peintre français né vers 1777 et mort en 1848.

Pierre Edme Louis Pellier
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Maître

BiographiqueModifier

Élève de Jean-Baptiste Regnault, il est cité en 1806 dans la Liste générale et complète des notables communaux du département de la Seine, dans les trois arrondissemens de Paris, Franciade et Sceaux. Elections communales de l'an IX, Paris, Chaignieau aîné, 1801, p. 207[1].

« Peintre d’histoire et de portraits. Paris, 350 Saint Honoré, élève du baron Regnault. Plusieurs de ses tableaux ont figuré aux diverses expositions du M. R. Entre autres : en 1800, Le portrait d’un enfant. En 1804, Calypso recevant dans son île Télémaque et Mentor. En 1808, Œdipe maudissant son fils, (Gouv.) réexpo. En 1814. En 1810, plusieurs portraits. En 1814, Patrocle remettant Briséis aux hérauts d’armes envoyés par l’ordre d’Agamemon ; Ulysse aux jeux des Phéaciens l’emporte sur eux. En 1817, Un Philoctète. En 1827, François Ier armé chevalier par Bayard. Cet artiste a fait encore un Louis XIV, 12 p. de haut, pour la Bibliothèque du roi, Un Télémaque, grand comme nature, et un autre tab. de chevalet, le premier (M. I.) (Musée de Caen) ; Les portraits en buste du Dauphin et de la Dauphine, (M.I.) (département des Alpes). Cet artiste donne des leçons particulières[2]. »

SalonsModifier

Pellier a exposé épisodiquement aux Salons parisiens de 1800 à 1827.

Œuvres dans les collections publiquesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Christophe Marcheteau de Quinçay, « Pierre-Edme-Louis Pellier (vers 1777-1848), un Primitif dans l'atelier de Regnault ? », Les Cahiers d'Histoire de l'Art, n° 18, 2020, p. 96-119.

RéférencesModifier

  1. Lire en ligne[1]
  2. Charles Gabet, Dictionnaire des artistes de l’école française au XIXe siècle, Paris, 1831, p. 536-537.
  3. Christophe Marcheteau de Quinçay, notice « Pellier », dans La Revue des musées de France. Revue du Louvre, 2020, n° 2, p. 59-60, n° 29, repr. Voir aussi Didier Rykner, « Un tableau de Pierre-Edme-Louis Pellier acquis par le Musée des Beaux-Arts de Caen », 10 janvier 2019, site de la Tribune de l'art[2]
  4. Notice de la BnF [3]

Liens externesModifier