Pierre Chambiges

architecte français
Pierre Chambiges
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Date inconnue ou vers Voir et modifier les données sur Wikidata
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
Père
Œuvres principales

Pierre Chambiges, maître des œuvres de maçonnerie et pavement de la Ville, fils de Martin Chambiges, est mort à Paris en 1544.

Pierre Chambiges, statue de Jules-Antoine Droz installée au Louvre en 1857.

BiographieModifier

En tant qu'architecte, il travaille pour François Ier et participe, entre autres, aux projets suivants :

Il possédait une maison sur les hauteurs de Meudon, près du château de Meudon, dont il fit l'acquisition en 1536, au moment même où la duchesse d'Etampes entreprend de grands travaux d'agrandissements au sein du château. Sa maison fut détruite vers 1656, au temps d'Abel Servien, lors de l'édification de la Grande Terrasse servant d'avant-cour au château.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Charles Bauchal, « Chambiges (Pierre Ier) », dans Nouveau Dictionnaire biographique et critique des architectes français, Paris, André Daly fils et Cie, (lire en ligne), p. 104-106
  • Marius Vachon, Une famille parisienne de maistres-maçons aux XV, XVI, XVII siècles. Les Chambiges, Maistres des œuvres, architectes des cathédrales de Beauvais, Sens, Troyes, Senlis, des châteaux de Fontainebleau, Chantilly, Saint-Germain-en-Laye, etc..., de l'ancien hôtel de ville de Päris, et du Louvre, Librairie "La construction moderne", Paris, 1907 (lire en ligne).
  • Florian Meunier, Martin et Pierre Chambiges : Architectes des cathédrales flamboyantes, éditions Picard, Paris, 2015 (ISBN 978-2-7084-0975-0) ; 360p.

Liens externesModifier