Pierre-Marie Dong

Pierre-Marie Dong (né le à Libreville (Gabon), mort le ) est un réalisateur gabonais, devenu ministre de la culture du Gabon entre 11 et sa mort.

Pierre-Marie Dong
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Il commence sa carrière par deux courts-métrages : Carrefour en 1969 et Lésigny en 1970. Il se fait connaitre par son film Sur le Sentier du Requiem en 1971[1] puis Identité en 1972, sur le thème autobiographie de la quête identitaire[2]. Il travaille avec Charles Mensah sur deux longs métrages, Ayouma et Obali. Par la suite il est aussi producteur (Le Grand Blanc de Lambaréné en 1995). Il a été président du Conseil national de la Communication pendant une dizaine d'années. Considéré comme le spécialiste en communication du président Omar Bongo[3], il est nommé ministre de la culture en jusqu'à son décès en décembre de la même année.

FilmographieModifier

Nominations et récompensesModifier

BibliographieModifier

  • Dictionnaire des cinéastes africains de long métrage, Jean-François Brière, 2008 (ISBN 9782811142506)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier