Pierre-Georges Castex

Pierre-Georges Castex, né à Toulouse (Haute-Garonne) le et mort à Paris le , est un universitaire français, parenté du sénateur Marc Castex.

Pierre-Georges Castex
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président
Académie des sciences morales et politiques
Président
Association internationale des études françaises (d)
-
Enea Balmas (d)
Président
Groupe d'études balzaciennes (d)
-
Madeleine Ambrière (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Marie-Madeleine Castex (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinction

BiographieModifier

Ancien élève de l'École normale supérieure (1935)[1], agrégé des lettres en 1938[2], docteur ès lettres en 1951[3], il est professeur à Beauvais en 1938 puis à Saint-Maur en 1942. En 1946–1947, il exerça ensuite les fonctions d'assistant à la Sorbonne. De 1947 à 1956, il enseigne à la faculté des Lettres de Lille. De 1956 à 1982, Castex est professeur de littérature moderne à la Sorbonne et, depuis 1974, membre de l'Académie des sciences morales et politiques [4].

Parenté de l'ancien sénateur-maire Marc Castex, il se marie avec Marie-Madeleine Fargeaud.

TravailModifier

Castex est, avec Paul Surer et Georges Becker, l'auteur d'un Manuel des études littéraires françaises en 6 volumes (un par siècle), destiné aux élèves de lycée et aux étudiants de troisième cycle.

On lui doit aussi un travail d'édition important, en particulier pour l'établissement des œuvres complètes de Villiers de l'Isle-Adam, une étude sur Alfred de Musset, ainsi que la préface de nombreux ouvrages, dont Le Rouge et le Noir de Stendhal.

Il est également le maître d'œuvre de l'édition complète des romans, contes, nouvelles, études philosophiques, études analytiques (volume XI) et ébauches (volume XII) rattachées à La Comédie humaine d'Honoré de Balzac, publiée sous sa direction en douze volumes dans la bibliothèque de la Pléiade. On y trouve tous les textes de La Comédie humaine, avec une étude très fouillée sur l'historique de la publication de chacun, des introductions et des notes, depuis les romans les plus connus jusqu'aux Ébauches rattachées à la Comédie humaine dont l'analyse et la présentation soulignent l'importance. Il a aussi participé à l'édition complète de Villiers de l'Isle-Adam dans la bibliothèque de la Pléiade.

L'Académie des sciences morales et politiques récompense annuellement d'un prix Pierre-Georges Castex « une étude d'histoire ou de critique littéraire, écrite dans notre langue, consacrée pour l'essentiel à une œuvre ou à des œuvres appartenant au patrimoine national, de préférence déjà publiée, ou bien en voie de publication. »[5]

L’Académie française lui décerne le prix de la critique en 1976 pour l’ensemble de son oeuvre.

Castex est nommé commandeur des Palmes académiques en 1995.

OuvragesModifier

Distinctions honorifiquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Liste de normaliens par promotion#1935
  2. André Chervel, « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1950 », sur Ressources numériques en histoire de l'éducation (consulté le 19 juin 2014).
  3. http://www.sudoc.fr/00349053X.
  4. Chollet, Roland, « Présence de Pierre-Georges Castex », Romantisme, Persée - Portail des revues scientifiques en SHS, vol. 26, no 92,‎ , p. 109–111 (DOI 10.3406/roman.1996.4272, lire en ligne, consulté le 8 septembre 2020).
  5. « Prix Pierre-Georges Castex », sur Académie des sciences morales et politiques

Liens externesModifier