Ouvrir le menu principal

Pie (oiseau)

grands oiseaux au plumage noir et blanc
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir pie.
Pie
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
l'appellation « Pie » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de cette image, également commentée ci-après

Taxons concernés

Dans la famille/genre des taxon :

Pie est un terme ambigu désignant en français certains grands oiseaux au plumage noir et blanc. Ce terme fait originellement référence à la Pie bavarde et au genre Pica, mot dérivé d'une onomatopée qui signifie « bavard »[1]. La CINFO utilise ce terme soit pour désigner des corvidés du genre Pica, soit en tant que terme composé dans pies-grièches, c'est-à-dire des passereaux du genre Lanius, et enfin pour désigner une couleur de robe. Une certaine confusion est donc possible d'autant que ce terme a aussi été utilisé pour désigner certaines espèces assez éloignées génétiquement mais ressemblant aux pies bavardes mais qui ne font pas partie du genre Pica.

Caractères communsModifier

Une pie est un oiseau de grande taille de plumage blanc et noir, plutôt intelligent et bruyant.

Les pies font partie des rares animaux capables de réussir le test du miroir.

Liste des « pies »Modifier

Aspects culturelsModifier

 
Blason de Bad Elster, ville d'Allemagne.

Par analogie :

 
Voiture pie de la police nationale française. Ici, une Renault 4CV.

De nombreuses expressions de la langue française utilisent pie comme « voleur comme une pie », « bavard comme une pie ». Ils font référence au comportement de la pie bavarde ou plus généralement aux espèces du genre Pica.

La pie figure en héraldique sur certains blasons.

Dans la culture asiatiqueModifier

La pie est un oiseau très populaire dans la culture d’Asie de l’Est, un symbole de chance et de bonne fortune, un sujet commun dans la peinture chinoise, que l’on retrouve souvent dans la poésie chinoise traditionnelle. En outre, dans le folklore chinois, toutes les pies du Tanabata s'envolent chaque année vers la rivière Tianhe, pour établir un pont qui permet au Vacher et à la Fille du tisserand de se rencontrer. Ainsi, dans la culture chinoise, le pont devient souvent une relation entre l'homme et la femme.

La pie coréenne est un oiseau national et un symbole national de la Corée, parfois appelée pie asiatique ou pie chinoise.

Les pies ont une place importante dans le mythe de la naissance d’Ai Xinjue Luo Bukuri Yushun, l’ancêtre de la dynastie Qing.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier