Picos (Cap-Vert)

Picos
Achada Igreja
Picos (Cap-Vert)
Le rocher et l'église São Salvador do Mundo
Administration
Pays Drapeau du Cap-Vert Cap-Vert
Municipalité São Salvador do Mundo
Démographie
Population 1 143 hab. (2000[1])
Géographie
Coordonnées 15° 05′ 00″ nord, 23° 38′ 00″ ouest
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Cap-Vert
Voir sur la carte administrative du Cap-Vert
City locator 14.svg
Picos

Picos est le nom sous lequel est connue Achada Igreja[2], une localité du Cap-Vert située au cœur de l'île de Santiago, au nord du Pico da Antónia, point culminant de l'île (1 394 m), et au sud de la capitale, Assomada. Siège de la municipalité (concelho) de São Salvador do Mundo et de la paroisse (freguesia) du même nom, c'est une « ville » (cidade) – un statut spécifique conféré automatiquement à tous les sièges de municipalités depuis 2010[3].

PopulationModifier

Lors du recensement de 2000, Picos comptait 1 143 habitants[1], puis 1 406 en 2010. En 2012 la population est estimée à 1 443 personnes.

HistoireModifier

Le , l'administrateur colonial portugais Manuel António Martins, alors gouverneur du Cap-Vert, décide de transférer le siège du concelho de Ribeira Grande (aujourd'hui Cidade Velha) à Picos[4].

En 1855, à l'occasion d'une famine qui touche toutes les îles sauf Santiago, le gouverneur installe temporairement sa résidence à Picos – et non à Praia –, ce qui explique la construction précoce d'une route reliant les deux localités[5].

Jusqu'à la réforme territoriale de 2005, Picos reste rattachée à la municipalité de Santa Catarina.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (pt) Recensement de 2000 (Plano comunal de São Salvador do Mundo [1]
  2. En portugais, achada signifie « plateau » et igreja, « église ».
  3. (pt) Voir articles no  2 (« Definições »), no  5 (« Cidade ») et no  9 (« Elevação à categoria de Cidade ») de la loi no  77/VII/2010, publiée au B. O., no 32, Série I, du 23 août 2010 [2]
  4. (pt) « Discurso PM, Dr. José Maria Pereira Neves, na Cerimónia de Inauguração da Universidade de Santiago », Assomada, 16 février 2009 [3]
  5. (fr) Michel Cahen (dir.), "Vilas" et "cidades" : bourgs et villes en Afrique lusophone (préface de Catherine Coquery-Vidrovitch), L'Harmattan, Paris, 1989, p. 30 (ISBN 2-7384-0431-6)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (de)(en)(fr)(pt) Benvindos a Santa Catarina, Municipalité de Santa Catarina/Peace Corps, 2002, p. 33  

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :