Peter Burrell (1er baron Gwydyr)

Peter Burrell, 1er baron Gwydyr PC () est une personnalité politique anglaise de la fin du XVIIIe siècle, mais il est surtout connu pour son implication dans le cricket, notamment comme fondateur du Marylebone Cricket Club en 1787.

Peter Burrell
Fonctions
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Membre du 15e Parlement de Grande-Bretagne (d)
15e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 16e Parlement de Grande-Bretagne (d)
16e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 14e Parlement de Grande-Bretagne (d)
14e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre de la Chambre des lords
Membre du 17e Parlement de Grande-Bretagne (d)
17e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Père
Mère
Elizabeth Lewis (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Elizabeth Hamilton (en)
Emilia Burrell (d)
Frances Percy (en)
Isabella Susanna, Countess of Beverley (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Peter Drummond-Burrell
Lindsey Burrell (d)
Elizabeth Julia Georgiana Burrell (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Sport

FamilleModifier

Il est le fils de Pierre Burrell et fait ses études au Collège d'Eton et St John's College, Cambridge[1].

Il se marie en 1779, avec Priscilla Bertie, la fille de Peregrine Bertie et vivent à Langley Park, Beckenham. Ils ont trois fils et une fille. Il est remplacé dans ses titres, par son fils aîné, Peter Drummond-Burrell (22e baron Willoughby de Eresby).

CarrièreModifier

Il est élu membre du Parlement pour Haslemere de 1776 à 1780 et pour Boston de 1782 à 1796[2].

Son épouse hérite d'une grande partie de la succession Ancaster en 1779, de la baronnie de Willoughby de Eresby en 1780 et à l'office héréditaire de Lord Grand Chambellan. Burrell est anobli en 1781 et devient son adjoint.

Le point culminant de sa carrière est son rôle d'adjoint au Lord Grand Chambellan, jure uxoris, dans le célèbre procès de Warren Hastings. Hastings a été le premier gouverneur général de l'Inde de 1773 à 1786, mais en 1787, il est démis de ses fonctions et, par la suite jugé pour corruption, mais est acquitté en 1795.

Il succède à son père en 1775 et à son grand-oncle, Sir Merrik Burrell comme 2e baronnet en 1787. Il est créé baron Gwydir le .

CricketModifier

Fervent amateur de cricket, il est reconnu comme le troisième membre influent de la Blanche Conduit Club et du début du MCC, après George Finch et Charles Lennox.

Sa carrière de joueur n'a été que de neuf match de première classe entre 1785 et 1790. Il joue deux matches pour le Kent, même s'il est londonien de naissance et que le siège de sa famille est dans le Sussex.

RéférencesModifier

  1. Burrell, Peter dans (en) J. Venn et J. A. Venn, Alumni Cantabrigienses, Cambridge, Angleterre, Cambridge University Press, 1922–1958 (ouvrage en 10 volumes)
  2. « BURRELL, Peter III (1754-1820), of Langley Park, Beckenham, Kent », History of Parliament Online (consulté le )

BibliographieModifier

  • G. B. Buckley, Fresh Light on 18th Century Cricket, Cotterell,
  • Arthur Haygarth, Scores & Biographies, Volume 1 (1744–1826), Lillywhite,
  • H. T. Waghorn, The Dawn of Cricket, Electric Press,

Liens externesModifier