Ouvrir le menu principal

Pete Stauber

homme politique américain

Pete Stauber
Illustration.
Portrait officiel de Stauber au Congrès.
Fonctions
Représentant des États-Unis
En fonction depuis le
(5 mois et 16 jours)
Circonscription 8e district du Minnesota
Prédécesseur Rick Nolan
Biographie
Nom de naissance Peter Allen Stauber
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Duluth (Minnesota, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université d'État du lac Supérieur
Site web stauber.house.gov

Peter Allen Stauber dit Pete Stauber, né le à Duluth (Minnesota), est un homme politique américain. Membre du Parti républicain, il est élu pour le Minnesota à la Chambre des représentants des États-Unis depuis 2019.

Sommaire

BiographieModifier

Jeunesse et familleModifier

Stauber obtient un diplôme en criminologie de l'université d'État du lac Supérieur. Il joue parallèlement dans l'équipe de hockey sur glace de l'université, qui remporte le championnat national en 1988. Deux ans plus tard, il signe un contrat avec les Red Wings de Détroit. Il ne joue cependant qu'en ligue mineure et prend sa retraite sportive en 1993[1].

Il est marié à Jodi, qui a servi dans l'Air National Guard et avec qui il a quatre enfants. Son frère, Robb, est l'entraîneur de l'équipe des États-Unis de hockey sur glace féminin lors des JO de 2018[2].

Carrière localeModifier

Stauber sert pendant 22 ans dans la police de Duluth, avant de prendre sa retraite en août 2017[3]. Il est notamment président du syndicat de police local[2].

Stauber débute en politique en étant élu conseiller municipal de Hermantown, poste auquel il est élu pour deux mandats[3]. En 2012, élu au conseil du comté de Saint Louis[1]. Il y représente le 5e district incluant Hermantown, Proctor et Rice Lake, dans la banlieue de Duluth[4].

Représentant des États-UnisModifier

Lors des élections de 2018, Stauber se présente à la Chambre des représentants des États-Unis dans le 8e district du Minnesota, qui comprend notamment l'Iron Range. La circonscription, qui a voté pour Barack Obama en 2008 et 2012, a largement soutenu Donald Trump en 2016. Le démocrate sortant Rick Nolan, réélu de justesse cette année-là, choisit de ne pas se représenter en 2018[3]. Des millions de dollars sont dépensés dans la campagne, notamment pour attaquer son adversaire démocrate Joe Radinovich[5],[6]. À l'approche de l'élection, Stauber apparaît comme le favori ; le Parti démocrate décide même de ne plus diffuser de publicités en faveur de Radinovich, ancien directeur de campagne de Nolan[7]. Il est même considéré comme le meilleur espoir républicain de faire basculer un siège démocrate au niveau national[2],[6]. Il est finalement élu représentant avec 51 % des voix contre 45 % pour Radinovich[6].

Positions politiquesModifier

Lors de son élection au Congrès, Stauber se décrit comme un républicain pro-syndicats[5]. Il est opposé à l'avortement et au contrôle des armes à feu[2]. Soutien du président Trump, notamment sur la question des droits de douane sur l'acier, il se montre cependant plus critique sur la baisse des fonds pour la protection des Grands Lacs[3].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Preya Samsundar, « Former Pro Hockey Player Turned Politician Sets Sights on Congressional Seat », sur alphanewsmn.com, (consulté le 17 mars 2019).
  2. a b c et d (en) Sheryl Gay Stolberg, « Meet the Republicans’ Best Hope for Flipping a House Seat », sur nytimes.com, (consulté le 17 mars 2019).
  3. a b c et d (en) Simone Pathé, « Why Is Trump Headed to Duluth and Who Is Pete Stauber? », sur rollcall.com, (consulté le 17 mars 2019).
  4. (en) Brady Slater, « County will go to special election to replace Stauber », sur duluthnewstribune.com, (consulté le 17 mars 2019).
  5. a et b (en) Kelly Smith, « Republican Pete Stauber beats Joe Radinovich, flipping Minnesota's Eighth District », sur startribune.com, (consulté le 17 mars 2019).
  6. a b et c (en) Brady Slater et Jack Nissen, « Stauber wins seat in Congress », sur duluthnewstribune.com, (consulté le 17 mars 2019).
  7. (en) Elena Scheinder, « GOP zeroes in on Minnesota in fight for House control », sur politico.com, (consulté le 17 mars 2019).

Voir aussiModifier